Madjid Ben Chikh
Envoyer un email Retrouver sur Facebook

Madjid Ben Chikh

Madjid Ben Chikh est né à Paris en 1965 de père ouvrier algérien et de mère française. Sa passion pour la musique baroque l'a conduit à reprendre des études d' histoire à l'université de Paris à l'âge de 28 ans. Il a passé une bonne partie de sa vie à militer, principalement au Parti Socialiste, de 1985 à 1989. Il crée en 1985 la Section Montesquieu à la Sorbonne, qu'il quitte avec le PS en 1999.  Alternativement, il a milité dans des associations gays au milieu des années 80, participant par exemple à l'éphémère Escargot rue Amelot en 1983. Il est passé par Act Up en 1991, et a écrit des articles dans Illico à la même epoque. Il a également créé un groupe situationniste à l'université de Tolbiac, Spont'Ex, qui, avec l'aide de deux militantes du SCALP, fera de Paris 1 la seule Université en grève lors du CIP en 1994 à Paris. En vacance de militance active depuis près de 10 ans, il a étudié le japonais à l'INALCO et vit à Tokyo depuis 2006 ou il enseigne le français et l'anglais à un public adulte. Il a publié en 2000 une pièce de théâtre, Un soir à Paris (Editions Marsa) évoquant le massacre des Algériens dans le coeur de Paris le 17 otobre 1961. Il voue une réelle admiration pour l'oeuvre de Simone de Beauvoir. Il écrit un blog depuis 2004, Suppaiku, parfois assez intime, qui est la continuation de son journal, écrit depuis 1992.