Minorité n. f. 1. Le plus petit nombre (dans un ensemble). 2. Le plus petit nombre de suffrages dans une réunion, une assemblée où l'on vote. Petite collectivité à l'intérieur d'un ensemble. Les minorités ethniques, religieuses. 3. Etat d'une personne légalement mineure. - Lat. médiév. Minoritas, du class. Minor "moindre".

Minorité n. f. 1. Le plus petit nombre (dans un ensemble). 2. Le plus petit nombre de suffrages dans une réunion, une assemblée où l'on vote. Petite collectivité à l'intérieur d'un ensemble. Les minorités ethniques, religieuses. 3. Etat d'une personne légalement mineure. - Lat. médiév. Minoritas, du class. Minor "moindre".

M

inorités.org a été fondé en 2002 par Laurent Chambon et Mehmet Koksal (avec Babozor pour la partie technique) rejoints par la suite par Abu Dabi, initialement dans le but de rassembler leurs différents écrits sur un même support. L'équipe est animée par un intérêt commun, celui de questionner les paradoxes de la démocratie, et en particulier celui de la représentation politique des minorités religieuses, culturelles ou de genre. Au moment où la France se déchire sur la question du voile, le site devient une base de données sur les minorités, regroupant des reprises d'articles (journaux, publications de recherche), des revues de presse et des analyses, rassemblant une pluralité de sources et de points de vues commentés. Mais la mise à disposition de ces documents se heurte rapidement à un écueil : les textes sont généralement soumis à des législations qui en limitent les droits de reproduction et de diffusion.

Progressivement, l'équipe éprouve le besoin, après 5 années d'existence de marquer une pause puis de redéfinir Minorites.org et de transformer ce centre de ressources, cette base documentaire en un nouveau projet éditoral. Rejoints par Didier Lestrade, Minorités.org devient un hebdomadaire d'enquêtes et d'analyses et une agence de presse. L'équipe se réunit, au delà des divergences de parcours et d'opinion, autour d'une conviction: les minorités et le traitement qui leur est appliqué, les discours qui les définissent, les exclusions et discriminations dont elles font l'objet offrent une photographie des sociétés dans lesquelles elles évoluent.

 

Au quotidien, l'Agence livre un suivi factuel de l'actualité sociale et politique. Chaque semaine, la Revue confronte idées, analyses et commentaires. Grattant le vernis des oppositions et catégories — la majorité, la minorité, la norme, la marge — Minorités.org abordera aussi bien les questions sociales et économiques, que politiques, sexuelles ou religieuses. Les minorités seront elles aussi sans complaisance passées au tamis critique. Le nouveau projet continuera à être un espace d'observation et de critique des mécaniques racistes, sexistes, des dérives fascisantes et de l'intolérance, des divisions et hiérarchies sociales et politiques. Le centre nerveux du groupe est fixé à Bruxelles mais le réseau s'appuie aussi sur des collaborateurs basés en Egypte, en France, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et au Japon.