Les Brèves RSS En continu
Dernière mise à jour : jeudi 08 novembre 2012 - 14:14

La Revue 146 : quelques mots

EDITOjeudi 08 novembre 2012 - 14:14 - CET
Tout le monde est vénère, tout le monde râle, tout le monde en peut déjà plus alors qu'on est juste au début du mois de novembre. Alors on a décidé de publier des textes de riposte et d'activisme pour se donner du courage. Ca servira peut-être à rien. Mais nous sommes les Don Quichotte de Now et il faut tenir, même au milieu de la grande plaine des moulins à vent.

Le PS se fout de nous

EXCLUdimanche 04 novembre 2012 - 17:03 - CET
Internet et Twitter ne cessent de hurler contre toutes les mesures (ou inactions) du gouvernement Ayrault et ce dernier n'entend rien tout en mettant en scène un bordel plus ou moins contrôlé. Résultat, le PS organise son calendrier comme Sarkozy : des effets d'annonce pour alimenter le buzz et épuiser les gens dans des affrontements inutiles car rien n'est tranché in fine. Il devient de plus en plus évident que les français aiment les présidents nuls : c'est le troisième à la suite.

Halloween à Rough City...

EXCLUsamedi 03 novembre 2012 - 18:19 - CET
Sainté c'est rough. Les soirées à Lyon sont souvent très happy et bon enfant, du bon esprit gentil copain et beaucoup de bobos. Ici c'est différent. Ici, c'est une ville de chomedus, on rame, on est habitué à ça, à galérer, et du coup la mentalité générale est plus dure, plus punk. Certainement un peu plus authentique aussi. J'aime bien sortir à Lyon, la vibe est tranquille, secure même dans les grosses soirées... N'empêche que ce qui est en train de se passer à St Étienne, dans ma ville, comme raver et clubber ça fait quelque chose comme 15 ans que je l'attends. Je crois que la ville est en train de se relever et de changer, et je crois aussi que nous avons un potentiel que nous soupçonnons à peine. Ici, c'est une ex-ville industrielle sinistrée où t'as intérêt à être créatif si tu veux sortir la tête de l'eau, et où personne ne le fera pour toi. Comme Manchester. Comme Detroit, si tu vois ce que je veux dire. En quelques semaines, une succession de soirées ambitieuses et réussies, et je commence à me surprendre à penser que c'est cool de vivre ici, alors qu'en général on ne pense qu'à un truc : comment se barrer ?   

Le PS s'accroche au vieux monde

samedi 03 novembre 2012 - 14:39 - CET
Le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui n'est qu'une parenthèse historique qui n'a aucune chance de durer pour des raisons tout simplement physiques. Consommer une planète et demie quand on n'en a qu'une seule à sa disposition est tout simplement impossible.

La Revue 145 : quelques mots

EDITOsamedi 03 novembre 2012 - 14:03 - CET
On sent une colère monter d'une manière plus claire. Les textes que nous recevons d'une manière spontanée (quand les contributeurs proposent naturellement un article) vont presque tous dans le même sens : jeunes ou moins jeunes, ils expriment non seulement leur déception (ça, on est habitués) mais leur exaspération face au gouvernement qui nous dirige, sur tous les sujets de société. Donc on publie tout ça en gros mélange, en remarquant que le discours de Minorités depuis 2008 se retrouve de plus en plus ailleurs tandis que le discours de Minorités rejoint de plus en plus ce que d'autres disent depuis des années.

La Revue 144 : quelques mots

EDITOjeudi 25 octobre 2012 - 17:13 - CEST
Cette semaine, Minorités est devenu le WIRED gay. Faut dire qu'on n'a pas d'exclu, on aborde juste les thèmes que les autres ne semblent pas voir comme Grindr alors que c'est si facile de faire des papiers sur les sites Internet que tout le monde regarde. Grindr, c'est hardly un secret pour quiconque, mais on dirait que personne n'a envie d'analyser ça. En France, on est au niveau le plus bas de l'observation, c'est l'ancéphalogramme plat, les principaux médias gays ont tellement habitué leurs lecteurs à ne plus parler de rien (même pas une alerte sur les chaude pisses résistantes, faut le faire!) que lorsqu'on aborde des sujets comme la crise au Japon, l'urbanisme de banlieue ou le vote des étrangers en Belgique comme pour la Revue #143, on se fait reprendre par rezo.net ou sur Twitter. On ne gagne pas de sous, personne est payé chez Minorités, mais ça nous fait super plaisir et ça nous encourage pour plusieurs semaines.

Non à Caroline Fourest à la fête de l'Huma!

EXCLUsamedi 08 septembre 2012 - 23:19 - CEST
Il a suffit que je poste cette pétition sur ma page FB pour que 100 commentaires tombent dessus le temps de faire un petit tour dans le jardin! Comme quoi, il reste du travail pour convaincre celles et ceux qui s'imaginent qu'on a à faire à une grande figure de la tolérance en France. C'est qu'ils arriveraient à nous faire croire qu'elle est persécutée et qu'elle ne bénéficie pas de réseaux autrement plus importants que ceux dont disposent des millions de personnes (allez, un milliard, à la louche) qui sont suposés préparer le danger de l'Eurabia. Alors voilà, Minorités est du côté des personnes qui signent cet appel. Et si ça ne vous plaît pas, c'est kif-kif.

Les putes et les voilées

jeudi 30 août 2012 - 12:37 - CEST
Sur Minorités (26 août 2012),  Morgane Merteuil tape juste. S’adressant aux féministes (ou du moins à certaines d’entre elles), elle leur jette : « Vous vous dites, à juste titre, “de gauche”, mais [face à nous], tous vos réflexes militants s’évanouissent : la solidarité dont vous savez faire preuve [avec d’autres femmes] devient face à nous condescendance et pitié. Parce que nous sommes sensées être des pauvres filles qui ne savent pas ce qu’elles font, que votre fierté pleine d’humanisme aimerait sauver. (…) »

I (heart) RuPaul!

EXCLUsamedi 21 juillet 2012 - 14:32 - CEST
  C'est quand même drôle : aux USA, RuPaul en est à sa troisième saison de Drag U, une série qui marche du tonnerre (comme on dit) et il n'y a toujours pas d'article en France. Cherchez dans les "médias gays", il y a rien, ou alors c'est pas sur Internet, ce qui veut dire... que ça sert à rien quoi. Moi je dis ça je dis rien et dieu sait que lorsqu'un fils gay d'une célébrité de la pétasserie pop sa casse la figure dans une flaque d'eau à New York, tout de suite on nous sert des brèves un Une de newsletter pour nous assurer que la pluie est homophobe (sissi), mais quand une folle aussi géniale de RuPaul parvient à revenir sur le devant de la scène avec une série qui casse la baraque (comme on dit), alors là il n'y a personne. Attendez, je crois savoir : c'est en VO donc ils ne comprennent pas l'anglais.  

Sortir de la solitude gay? 5 recettes

EDITOdimanche 17 juin 2012 - 16:54 - CEST
Je n'aimerais pas que l'on pense trop facilement que Minorités se limite à une description plaintive des nombreuses manifestations de la solitude, ce qui est déjà pas mal. Nous avons proposé à des filles et des hétéros de contribuer à cet échange, pas de retour, nous sommes donc en plein dans le sujet de la solitude gay. Tant pis pour les autres, tant mieux pour nous. Mais tous les textes publiés ici présentent en miroir une série de remèdes à ce problème de société si actuel, même s'il est aussi existentiel.
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter