Les Brèves RSS En continu
Dernière mise à jour : lundi 26 septembre 2011 - 17:40

La Revue 100 : quelques mots

EDITOlundi 26 septembre 2011 - 17:40 - CEST
Minorités, so far so good. Centième numéro! Pas besoin de faire une fête dans un club pourri en proposant à nos contributeurs de faire les DJ's selectors ou un truc bancal de ce genre, pas besoin de se fatiguer à faire un pot dans un bar avec un méchant partenariat, pas besoin de lancer un "concours" de "nouvelles" pour montrer qu'on est "inclusif" dans le web 2.0 et pas besoin de faire tout un tralala parce qu'on est parvenu à ce 100ème numéro de la Revue sans avoir subi un seul procès en diffamation. Minorités est un investissement, ça nous aidera quand ça nous aidera, nous ne sommes pas pressés même si ça serait bien d'en vivre un jour, mais c'est la crise donc il ne faut pas rêver hein. On serait plus satisfait si les éditeurs publiaient des livres de Madjid ou d'autres, enfin, on verra.

Troy Davis et le syndrome de Candyman

EXCLUvendredi 23 septembre 2011 - 10:55 - CEST
« La peine de mort aux États-Unis d’Amérique est raciste ! » Cette affirmation, volontairement choquante (pour ne pas dire tranchée: il s’agit d’un slogan), mérite sans doute d’être explicitée ou peut-être nuancée (il s’agit d’un... slogan). Peut-elle cependant choquer au point de voir sa légitimité contestée au sein d’un rassemblement contre la peine de mort ? C’est la question soulevée ici après un épisode anecdotique mais révélateur de la façon dont le débat sur le racisme est mené, canalisé voire étouffé en France. 

La Revue 99 : quelques mots

EDITOmardi 20 septembre 2011 - 18:03 - CEST
Parfois, quand on fait un travail de journaliste, ça ne marche pas. C'est comme ça, il ne faut pas le prendre mal, il s'est passé quelque chose dans l'air ce jour-là, le message est parti et personne ne l'a attrapé, il faut dire qu'il y a tellement de choses incroyables qui se passent sans arrêt qu'il y a 99% de perte pure. Je croyais qu'on avait cette semaine deux très beaux entretiens, quelque chose qui nous ouvrait des réflexions sur l'Afrique du Nord et du Sud et que c'était beau, cette juxtaposition de la politique et de l'art. Mais tant pis, et c'est aussi l'étrange impact du message. Des fois il revient des mois après, en faisant beaucoup de détours, et c'est la beauté de l'expression.

La Revue 98 : quelques mots

EDITOvendredi 16 septembre 2011 - 13:15 - CEST
C'était le dixième anniversaire du 11 septembre 2001 et on a choisi de faire l'impasse sur le binz. Et pourtant, dans un site comme Minorités, il y a de quoi écrire, mais on a vu venir le coup, la Maison Blanche a commencé à communiquer 15 jours avant sur le fait que c'était un non-évènement et qu'il fallait axer l'info sur les choses "positives", super. Et toutes ces équipes de journaleux français qui sont allés à New York pour quelques jours de shopping, c'est pas très glorieux non plus.

Pleidooi voor de kasseien en platanen van Brussel (nl)

mardi 13 septembre 2011 - 22:43 - CEST
Meneer de voorzitter, Dames en Heren van de jury van het Hooggerechtshof van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest,

Plaidoyer pour les pavés et les platanes de Bruxelles

mardi 13 septembre 2011 - 22:42 - CEST
Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les jurés de la Cour suprême de Bruxelles-Capitale, nous vous prions de prendre en considération cette dernière conclusion avant que les autorités n’exécutent la sentence définitive et fatale sur mes clients. Permettez-moi tout d’abord de vous signaler que j’agis ici en qualité de conseil des 300 platanes et des 1.500.032 pavés condamnés à mort par le Tribunal de Première Instance suite à l’acharnement d’une ministre trop flamande et pas assez chrétienne, au double discours des représentants du cartel gaucho-centriste et à la trahison des pseudo-environnementalistes.

The Glendon “Anna Conda” Hyde Interview (e)

EXCLUsamedi 10 septembre 2011 - 13:42 - CEST
Glendon Hyde was recently the subject of a documentary premiering at this summer’s San Francisco International LGBT Film Festival, Dain Percifield’s Running in Heels, the Glendon “Anna Conda” Hyde Story. Percifield followed the drag queen’s first run for a political office during the 2010 supervisor elections in San Francisco, drawing a lively portrait of the activist and his crew, reminiscent of Harvey Milk’s own first attempt at this county government position. Like Milk, Anna Conda didn’t succeed on the first try, but the seeds of Glendon Hyde’s community organizing future were planted. One month after the premiere of the documentary on his campaign, and on the precise day of the anniversary of his relationship with his partner of 6 years, Brett Helms, Hyde was unanimously appointed by the same San Francisco Board of Supervisors he tried to join 2 years earlier, this time to sit on the Entertainment Commission. He now joins the body that can fix the very issues that fired up his activism, when Anna Conda’s own club night, Charlie Horse, was derailed due to the constant struggle between clubs and neighbors in a city under the pressure of gentrification. The new commissioner offers Minorités a heartfelt interview.

La Revue 97 : quelques mots

EDITOdimanche 04 septembre 2011 - 12:03 - CEST
Cette semaine de rentrée, on va à San Francisco, à Tahiti même, bref vers l'Océan Pacifique (mmmmm!) et aussi vers notre banlieue à nous, ce qui est bien logique. Vous avez vu, on n'a rien publié la semaine dernière, personnellement j'avais un argument en béton pour finir mes livres : les orages ont fait péter ma Freebox : prout! Pas d'Internet pendant une semaine. Le rêve!

La Revue 96 : quelques mots

EDITOdimanche 04 septembre 2011 - 11:24 - CEST
Rappelez-vous, c'était il y a 15 jours à peine. Le milieu du mois d'août, personne sur Internet, et Minorités s'entête à publier des textes sérieux. Il faut dire que cette histoire de tuerie norvégienne est un drame national et un événement qui aura des conséquences internationales et quand les textes arrivent naturellement vers Minorités, il faut les publier tout de suite. Surtout lorsque ce sont des interviews, on adore les interviews.  

La Revue 95 : quelques mots

EDITOmardi 16 août 2011 - 12:08 - CEST
Bah, à quoi ça sert d'écrire en plein milieu de mois d'août, personne ne lit rien. On avait prévu de mettre uniquement la suite du feuilleton de Madjid et remplir avec des textes gags, et puis voilà Mehmet Koksal qui nous propose un texte sur les émeutes anglaises, ça ne se refuse pas. Cette théorie de Jordan Chase sur le "Take it NOW!" de la société moderne, servez-vous, on vous vole de toute manière, c'est pas tellement ma tasse de thé, mais c'est tellement juste. Toute la communication contemporaine, c'est ça, tu veux quelque chose, à quoi bon attendre, prends-le tout de suite. C'est « Secret Stories » et il y a plein de gens qui regardent ces merdes. C'est « X Factor » et toutes ces cruches qui croient qu'elles ont du talent. C'est la Bourse et des pays entiers qui basculent parce que, ouhlala, les banquiers s'amusent à spéculer sur tout ce que vous possédez — ou pas. Et Obama qui fout le reste du monde dans la merde. Super. Talk about parasite.
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter