95
— Quinze Août
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

C'est les vacances, ça glandouille à la plage ou sous la pluie... En attendant la rentrée et une tripotée de textes totalement nouveaux, un édito sur Londres par Mehmet Koksal, la suite des aventures de Madgid Ben Chikh à la banque, et un quizz de Didier Lestrade...

barre de séparation

Laissez-faire, laissez-piller…

par Mehmet Koksal - Dimanche 14 août 2011

Qu’est-ce qui nous traumatise autant dans ces émeutes urbaines de début août en Grande-Bretagne déclenchés par une possible bavure policière et s’étant transformées en une gigantesque opération de  pillage nationale des boutiques britanniques ? Est-ce l’usage de la violence, le vol de la propriété d’autrui ou l’apparition d’une armée de pilleurs cagoulés équipés de Blackberry qui défie les hommes de Scotland Yard ? Ce qui frappe le plus les esprits en suivant les vidéos postées sur YouTube à l’heure des pillages de Londres se rapporte à cette fausse impression d’accéder au bonheur à travers la possession d’une console vidéo, d’une télévision à écran plat ou encore des smartphones.  Tu veux cet écran plat fixé dans la salle des paris du Ladbrokes ? Take it now ! Tu veux cette Playstation III et ses milliers de jeux vendus par ce commerçant turc de la Stoke Newington High Street ? Take it NOW !

[Lire la suite]

barre de séparation

Mortage Story (4): la chute

par Madjid Ben Chikh - Dimanche 14 août 2011

[Suite de l'épisode 3]  Le 12 septembre 2007, Susan reçut de sa banque un appel inhabituel, lui demandant de couvrir rapidement le compte de FHRE. Jusque récemment, elle avait pu « jouer avec la trésorerie », couvrir les découverts d'un coût quand les ventes se réalisaient, mais depuis un ou deux mois, c'était de plus en plus difficile, et les taux n'arrêtaient pas de grimper. Le conseiller qui l'appelait ajouta qu'il faudrait revoir le contrat car ce n'était pas possible de continuer comme ça. Susan appela Peter qui lui raccrocha presque au nez. Il était irascible depuis quelques semaines, il ne lui disait plus rien, rentrait à pas d'heures, engueulait ses employés en permanence. Elle savait que ça avait un lien avec les derniers crédits qu'il ne réussissait pas à mettre sur le marché, et ceux qu'il avait du revendre à perte. Mais il y avait autre chose, visiblement.

[Lire la suite]

barre de séparation

Le tueur de Norvège est gay

par Didier Lestrade - Dimanche 14 août 2011

Anders Behring Breivik est un homme solitaire, qui ne semble pas avoir de petite amie depuis très longtemps, qui est très attaché à sa maman, qui dit être fan de True Blood, Dexter, The Shield et Stargate (que des séries gay-friendly avec des beaux mecs) et certains même racontent sur Internet qu'il est Franc-Maçon. Comme beaucoup de garçons sensibles de son époque, il semble avoir écouté avec ferveur les alertes des innombrables clones de Caroline Fourest qui nous paniquent à longueur d'année sur le danger d'une invasion musulmane en Europe. Il est à fond contre le communautarisme même si, dans son manifeste de 1500 pages, il aborde plusieurs fois le sujet gay et se défend d'être homophobe.   

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter