93
— Fantastico
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy

Pour cette revue « Fantastico », des histoires fantastiques, au sens littéral du terme: incroyables. On commence par la deuxième partie de la série de Madjid Ben Chikh sur la crise du crédit, en continue avec du grand cru Wellan Bolanga sur l'humour, les noirs et les folles, et on finit par un texte bref mais puissant de Christophe F. Ennajoui sur la confiscation de la lutte contre l'homophobie. En cadeau de l'été, hors revue, un premier texte d'Henri Goldman d'une série Made in Minorités sur la Norvège.

barre de séparation

Mortage Story (2): Un monde merveilleux

par Madjid Ben Chikh - Samedi 30 juillet 2011

[Lire l'intro]  Il y a 15 ans, un certain nombre d'innovations sur les marchés financiers progressivement dérégulés et globalisés depuis la fin des années 70 grâce à l'application des théories de Milton Friedmann et les victoires électorales néo-conservatrices de Ronald Reagan et Margaret Thatcher, ont conduit en 2007/2009 à une des plus incroyable débâcle financière, une réplique mondiale de la panique de 1907. Une débâcle qui conduisit les états à venir en aide aux banques en injectant des centaines de milliards d'euros, au moment même où les répercussions de ce krack tarissaient leurs rentrées fiscales, faisant exploser leur endettement. Un endettement qui est aujourd'hui présenté comme la source de tous les maux, alimentant le spectre de faillites sur les dettes souveraines.  

[Lire la suite]

barre de séparation

Très drôle — L’homosexualité version « grand public »

par Thanachristo Bolanga - Samedi 30 juillet 2011

Les blagues pleuvent sur nous en ce moment. Il y a le célèbre « Je n’aime pas mettre de suppositoire dans mon trou, moi, je ne suis pas pédé », les fameux jokes sur des personnages qui s’enfoncent des fruits dans le cul parce que c’est la condition posée par le chef d’une tribu cannibale pour ne pas être mangés (Un Belge, un Français, un Portugais capturés par une tribu cannibale, etc…). Il y a les références automatiques au plus vieux métier du monde, l’homosexualité pratiquée plus par caprice et par intérêt financier que par nature, l’homosexualité des mecs putes qu’on voit s’exprimer sur TF1 ou celle des lesbiennes de RTL9. 

[Lire la suite]

barre de séparation

Sans sussurer la censure

par Christophe F. Ennajoui - Samedi 30 juillet 2011

Il m’est arrivé comme tout un chacun de raconter des blagues de Coluche sur les homos et les arabes ou d’écouter des chansons de Rap contenant quelques propos « légèrement homophobes ». Je ne me suis jamais formalisé et je ne suis pas pour autant devenu raciste ou homophobe. C’est devenu à la mode de réclamer la censure ou la prison pour racisme ou homophobie, ce n’est pas une opinion nous dit-on, c’est un délit nous disent fièrement les moutons. Dès qu’on ne se limite plus à condamner les actes ou leur organisation, on ne parle plus d’éducation ou de dialogue mais de dressage. Je ne vais pas prendre la défense de l’homophobie sur minorités mais recadrer le débat. 

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter