89
— Berlin

On aime se moquer des Allemands, nos cousins germains à berlines puissantes, on se gausse de leurs chaussettes immaculées dans leurs Birckenstock™ post-orthopédiques, de leurs pulls tricotés main ou de leurs névroses, n'empêche que ceux qui veulent s'amuser vont à Cologne ou Berlin, certainement pas à Paris. Donc cette semaine une revue spéciale Berlin, avec des textes de Philippe Coussin-Grudzinski, Stéphane Trieulet (le premier d'une série comme on les aime à Minorités) et Didier Lestrade. Auch wir sind Berliners.

barre de séparation

Comment je suis devenu un Easy-Jetsetter

par Philippe Coussin-Grudzinski - Vendredi 10 juin 2011

Cet hiver, le ticket d’entrée dans certains clubs berlinois a augmenté, jusqu’à 25%. De cette information, toi, lecteur, n’en n’a a priori rien à branler, tu ne vas pas à Berlin tout le temps car le week-end, tu fais tes courses dans un centre commercial emmêlé dans un échangeur autoroutier, et de toutes façons, tu te dis que Berlin, ça restera toujours moins cher que Paris. Sauf que peut-être pas. Derrière cette hausse anecdotique des prix qui touche une population qui avait déjà les moyens de sortir, il y a la gentrification, évidemment.

[Lire la suite]

barre de séparation

Berlin Stories (1)

par Stéphane Trieulet - Dimanche 03 juillet 2011

Parce que j’habite à Berlin depuis 3 ans maintenant, il y a toujours des gens pour venir me demander des infos sur ceci ou cela, tel club ou telle galerie, parce que Berlin est paraît-il la ville à la mode… ou déjà plus, allez savoir. Parce que Berlin c’est un peu comme Londres ou New York dans les années 80 : la ville où il faut aller en week-end, où s’installer, ou détester. 

[Lire la suite]

barre de séparation

Je ne suis jamais allé à Berlin

par Didier Lestrade - Dimanche 03 juillet 2011

OK, je vais faire un gros come-out aujourd’hui. Je ne suis jamais allé à Berlin. Si, vous avez bien lu. Maurizio, la techno, le Berghain, avant le Tresor, les bordels, les quartiers sympas pas cher, les galeries d’art et les squats, je n’ai rien vu. Ça fait dix ans qu’il fallait y aller, que tout le monde y est allé, sauf moi. C’est la honte totale non ?

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter