76
— À la rue !
Photo de Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Il a presque fait beau ce weekend, alors Minorités vous a préparé un numéro spécial « À la rue ! ». Au programme, tout d'abord une autre enquête de Linda Mondry en direct de Bruxelles sur la rue selon Abderahim. Ensuite une visite des pissotières de France et de Navarre, voire même de Buenos Aires, par Mike Nietomertz, notre aventurier nihiliste romantique. On finit avec La Lestrade, of course. Vous croyiez vraiment qu'il allait laisser passer le Sidaction et l'ennui, comme ça, sans rien dire ? C'est à dormir dehors.

barre de séparation

Bandes urbaines ou jeunes de la rue ?

par Linda Mondry - Dimanche 03 avril 2011

Il y a peu, j’ai rencontré le garçon qui partage aujourd’hui ma vie. J’ai rapidement compris qu’il était issu d’un milieu qu’il préférait taire: celui de la rue. Issue moi-même, paradoxalement, de la banlieue huppée bruxelloise (à l’époque il s’agissait d’un village), il n’en restait pas moins que ce type de personne avait constamment croisé ma route. Dès la cours de récréation, je cherchais refuge derrière les poings éprouvés des caïds de l’école et, plus tard, je réalisai mon premier reportage sur les enfants de la rue tchadiens, à N’Djaména. Pour accueillir ensuite un enfant de la rue guinéen au sein de mon couple que j’avais constitué avec une personne issue, à peu de choses près, du même milieu. Mais madrilène, cette fois. Bien sûr, en général, on ne parle d’eux dans les médias qu’en termes péjoratifs: voyous, délinquants, racaille et j’en passe… 

[Lire la suite]

barre de séparation

Dans la rue, les vespasiennes

par Mike Nietomertz - Dimanche 03 avril 2011

À Buenos Aires, l’autre jour, sur le trajet entre Retiro et la Biblioteca Nacional, j'ai eu besoin d'aller pisser. J'ai tout naturellement été dans un centre commercial où, j'en étais sûr, je trouverais des toilettes propres et climatisées. Et même, avec un peu de chance, ce serait ce genre de toilettes dans lesquelles on peut entendre une petite musique d’ambiance. Je m’en réjouissais.

[Lire la suite]

barre de séparation

Sidaction: des sous, on verra après

par Didier Lestrade - Dimanche 03 avril 2011

Vous avez passé un bon week-end ? M’enfin, c’était le Sidaction ! Cachez votre joie ! Oui, je sais, c’est totalement soporifique. Et le pire, c’est que plus c’est ennuyeux et plus les gens donnent. Donc, il n’y a pas eu à mettre un échec des donations sur le Pape cette année, ou sur la Lybie, ou même sur le Japon. Tout c’est bien passé. Et, comme chaque année, le sujet des gays, champions des contaminations par VIH dans notre pays, est resté à la trappe. Trop stigmatisant dit-on.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter