70
— Multikulti
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Alors que les chefs d'État européens de droite crachent sur la diversité de leurs propres peuples, le moment semblait idéal pour sortir une Revue Multikulti. D'abord avec un texte de Charles Cohen sur l'identité confisquée des Juifs arabes. Ensuite avec une mise au point sur le multiculturalisme par Laurent Chambon, dont c'est la spécialité. Enfin avec une nouvelle sortie du placard de Didier Lestrade sur le rapport entre Pieds-noirs et Arabes. Bref, pour une identité nationale unique et bien téléphonée, va falloir repasser.

barre de séparation

« Juif arabe » : une identité confisquée

par Charles Cohen - Dimanche 20 février 2011

Être à la fois juif et arabe: cette identité peut paraître risible voire totalement dénuée de sens. Pourtant mes ancêtres l’ont portée sans complexe pendant des siècles. Avant qu'elle ne soit sacrifiée sur l'autel du colonialisme européen, du sionisme et du nationalisme arabe. Et pour cause: hormis, quelques centaines de juifs vivant encore ça et là dans le monde arabe, cette communauté très ancienne a quasiment disparu aujourd'hui. Retour sur ce passé révolu, effacé de la mémoire collective en Orient comme Occident. 

[Lire la suite]

barre de séparation

Non, le multiculturalisme a réussi

par Laurent Chambon - Dimanche 20 février 2011

Ces dernières semaines, plusieurs chefs d’État européens ont déclaré, les uns à la suite des autres, que la « société multiculturelle » avait échoué. Les Anglais ont commencé, suivi par les Allemands. Maintenant que notre très cher Président a décidé de suivre cette étrange mode, je pense qu’il est temps de mettre les choses au point.

[Lire la suite]

barre de séparation

Pied-Noir et pro-Arabe

par Didier Lestrade - Dimanche 20 février 2011

Nous voilà embarqués dans une période de bouleversements dans le monde arabe et, en France comme aux Etats-Unis, les gens font la gueule. Malgré les rapports privilégiés entre la France et le Maghreb, malgré les liens étroits entre les USA et l’Egypte et tous les pays qui l’entourent (ou presque), le temps est à l’hésitation alors que dans nos cœurs, c’est la joie qui domine, jour après jour, avec les nouvelles protestations qui viennent du Bahreïn, du Yémen, de Lybie et d’Algérie.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter