69
— Body Control
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy

Cette semaine, une Revue spéciale sur les corps et leur maîtrise, par nous-mêmes et par les autres. On commence par le récit d'un hacking corporel Made in Babozor, on enchaîne sur le marquage des corps analysé par Laurent Chambon, et on finit sur l'état actuel des techniques d'amélioration des corps par Didier Lestrade. Et on se tient bien droit, hein.

barre de séparation

Hacking de corps en direct

par Olivier « Babozor » Chambon - Dimanche 13 février 2011

Depuis maintenant cinq semaines je perds du poids, régulièrement. C'est la première fois depuis des années que mon volume général diminue. Je réussi à re-rentrer dans des vêtements qui ne m'allaient plus depuis des années, je vois mon ventre diminuer de jour en jour. Fini la fatilité du gros geek sympa, depuis ces quelques semaines j'ai réussi à reprendre la main sur mon corps de façon relativement simple. J'ai décidé de hacker mon corps et d'en prendre contrôle, afin surtout d'en contrôler le poids.

[Lire la suite]

barre de séparation

Marquons ces corps vierges

par Laurent Chambon - Lundi 14 février 2011

Le corps est le lieu d’expression de notre identité. Notre marge de manœuvre personnelle est pourtant faible. Ce corps porte les phénotypes de nos ancêtres et les marquages de notre croissance (trace du vaccin sur le bras, des antibiotiques dans l’émail des dents, répartition des muscles ou de la graisse en fonction de nos gènes, notre activité et notre régime alimentaire). Mais aussi les signes de notre sexe, éventuellement de notre orientation sexuelle, de notre classe sociale, âge et groupe ethnique et/ou religieux.  Le contrôle des corps par les autres est un élément présent en continu, partout, tout le temps: votre mère qui vous dit de vous tenir droit, les profs qui vous demandent de vous asseoir sans parler ni vous retourner et d'enlever cette casquette ou ce voile. C’est aussi les publicités pour les vêtements, les magazines, les émissions de télé qui vous relookent, les remarques des gens dans la rue, les réflexions de nos amis et nos pairs. C’est risquer son boulot pour une barbe, un voile, une cravate oubliée ou des ongles de la mauvaise couleur. Maintenant c’est aussi le porno qui proscrit un type de corps et de sexualité, c’est la propagande omniprésente pour la chirurgie esthétique, vous faisant croire qu’une poitrine plate ou une calvitie sont le fruit d’un choix, pas de l’expression des gènes familiaux.

[Lire la suite]

barre de séparation

Changer son corps — ou pas

par Didier Lestrade - Samedi 12 février 2011

La dernière discussion sur le bébé médicament est vraiment un symbole de la gêne typiquement française sur le corps humain. Je ne sais pas si tout le monde s’est élevé contre cette histoire parce que ce bébé venait d’une famille française de Turcs qui parlent encore le turc dan l’espace familial, mais nous avons eu droit à des déclarations catastrophistes de tous les côtés et la Boutin a critiqué ces possibilités thérapeutiques comme des idées contraires à la République, pas moins. Dès qu’on parle des droits des transsexuels ou du corps qui change d'une manière plus générale, c’est comme si l’on pénétrait dans le domaine de l’eugénisme ou d’autres grands mots qui n’ont pas grand chose en commun avec la fascination que procure le corps humain de nos jours.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter