62
— Cadeau musical
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

On a failli fermer Minorités pour les vacances, histoire de faire comme Apple et Google. Mais finalement, on préfère les cadeaux aux vacances. Résultat, une revue spéciale musique très riche. Dans la Revue même, une tentative d'élévation pour comprendre où on en est musicalement par DJ Chambon, suivie par des entretiens surprenants sur l'homophobie dans le milieu du rap par DJ Crame, et pour finir DJ Mevegue qui se demande ce qui arrive à la musique noire. Mais comme on aime vraiment les cadeaux, hors revue, trois textes musicaux: DJ Ji-Pé qui se demande ce qu'on trouve encore à Mylène, un texte plus littéraire de la rappeuse populaire St Sebastien, et DJ Lestrade (vous aurez noté l'homophonie) qui analyse... la musique pour parfums. 

barre de séparation

La mort du rap, la décadence musicale européenne et la K-pop

par Laurent Chambon - Dimanche 26 décembre 2010

On parle souvent de la mort de l’industrie du disque, de la baisse de la qualité de la musique, de la médiocrité ambiante... En fait, on oublie trop souvent de prendre de la distance par rapport à la production artistique et la replacer dans son contexte matériel et politique. Je vais donc essayer ici d’ébaucher des hypothèses, par définition abusivement généralisantes et hautement critiquables, afin d’essayer de prendre un peu de hauteur sur la question. Je propose trois hypothèses qui ne sont ni exclusives, ni complètes, en charge aux lecteurs de Minorités et aux spécialistes d’ajouter leur commentaires par email, sur la page Facebook de la Revue ou même sur du papier parfumé avec leur plume d’oie s’ils le veulent.

[Lire la suite]

barre de séparation

Rap français : un coming-out gay-friendly ?

par Crame — - Dimanche 26 décembre 2010

Naïvement, je souhaite amener la communauté du rap français à s’exprimer sur le sujet gay de façon simple et funky, et la communauté anti-homophobe à écouter ces gens sans drama. J’ai préparé un petit questionnaire destiné aux rappeurs, mais aussi aux personnes qui bossent autour d’eux et aux spécialistes. Dans un premier temps, je l’ai envoyé à des personnes que je connais un peu. C’est déjà suffisamment casse-gueule, autant commencer par celles susceptibles de répondre par politesse ou sympathie. Après quelques échanges et relances, j’ai eu trois questionnaires complétés, aucun par un rappeur. 

[Lire la suite]

barre de séparation

La musique noire est-elle trop mainstream ?

par Essimi Mevegue - Dimanche 26 décembre 2010

« La musique noire devrait contenir des commentaires sociaux », ce vœu pieux fut prononcé par James Mtume, leader et fondateur du groupe funk Mtume, dont le style qualifié de « sophistifunk » dégomma Thriller de Michael Jackson de la tête des charts avec le célèbre single Juicy Fruit. Cet ancien musicien de jazz et fan de Miles Davis se lamentait, à l’époque, de voir la musique noire s’orienter vers le crossover (appelé aujourd’hui mainstream) afin de séduire essentiellement un public blanc. 

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter