46
— Participate
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Le nom de travail que nous avions donné à cette revue est Participate. Cela faisait plus d'un an qu'on voulait faire cette interview: David Assael est l'architecte chilien derrière les très lus et récompensésPlataforma Urbana et Plataforma Arquitectura. On y suit les dernières tendances architecturales dans le monde, mais on n'y voit pas que des villas cubiques de luxe. On y parle aussi de projets intéressants de logements sociaux, les nouveaux matériaux ou des débats autour de l'urbanisme et de la participation des citoyens. Ney Fernandes a été le voir à Santiago du Chili pour Minorités. Ensuite, un appel de Didier Lestrade aux folles, qu'elles se mobilisent à nouveau après la récente conférence internationale sur le sida de Vienne. Enfin, un texte de Babozor qui vous incite à se mettre aux machines open source.

barre de séparation

Plataforma Urbana, l'interview

par Ney Fernandes - Samedi 31 juillet 2010

David Assael, tu es au centre des sites Plataforma Urbana et Plataforma Urbana, qu'on adore. Peux-tu nous parler un peu de toi, de ta formation, de la naissance de Plataforma Urbana et les motivations derrière… « Plataforma Urbana est né du constat qu’au Chili il y a très peu d’information publique sur les villes, et pour construire des villes meilleures il faut que les citoyens participent à leur construction. Or, des citoyens mal informés ne peuvent pas proposer des choses et avoir une incidence sur les villes...

[Lire la suite]

barre de séparation

Aux armes, les folles!

par Didier Lestrade - Dimanche 01 août 2010

Je ne suis pas un obscurantiste. En vingt ans d’engagement contre le sida, je n’ai jamais fait partie de ceux qui ont refusé la recherche. J’ai été profondément influencé par le groupe médical d’Act Up New York qui s’appelait Treatment & Data, un nom très rigoureux, très pro connaissance médicale, à un moment où l’on savait très peu de choses sur le sida. 

[Lire la suite]

barre de séparation

iPad contre Arduino: la révolution du matériel open source

par Olivier « Babozor » Chambon - Samedi 31 juillet 2010

Olivier Chambon, aka Babozor, est certes le barbu de la Grotte du barbu, mais aussi des adeptes du bricolage techno (il est en train de finir un synthétiseur de poche pour les concerts de son frère Laurent). Minorités lui a demandé d’expliquer à nous autres mortels ce qui est, d’après lui, la prochaine révolution techno-politique. 

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter