179
— Premier-Décembre
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy

C'est bientôt le premier décembre. On ne vous fait pas un dessin. Et, malheureusement, il ne reste que Minorités pour continuer à gueuler sur le sida en France. Une revue comme il n'en existe donc nulle part ailleurs, forcément. Articles de Didier Reynaud, François Berdougo et Didier Lestrade. 

barre de séparation

Et si ce soir j’étais séropo ?

par Didier Reynaud - Dimanche 24 novembre 2013

Et nous y revoilà, encore une fois. Ce n’est pas tout à fait le même refrain, mais les similarités sont bien là... Je sens en moi que ça y est, je le suis. Pourtant, je ne reproduis pas continuellement les mêmes erreurs, si ? Et puis d'ailleurs, est-ce une erreur de céder à la tentation de l’amour en toute simplicité, l’amour possible, l’amour qui n’aurait rien à attendre de l’autre sauf sa bienveillance…

[Lire la suite]

barre de séparation

La santé des gays intéresse-t-elle Marisol Touraine ?

par François Berdougo - Dimanche 24 novembre 2013

Dans la lutte contre le sida, on aime bien les anniversaires, pour se souvenir et mettre en perspective le présent. En 2013, ce sont les 30 ans de la découverte du VIH par l’équipe de l’Institut Pasteur dirigée par Luc Montagnier, dont faisaient partie Jean-Claude Chermann et Françoise Barré-Sinoussi, et les 25 ans de l’ANRS . Ce sont aussi les 30 ans des « Principes de Denver » qui posèrent les bases de l’activisme sida, dont on n’a probablement pas assez parlé cette année. Le Premier décembre, ce seront les 20 ans de l’opération de la capote sur l’obélisque. En 2014, on célèbrera notamment les 30 ans de AIDES, les 25 ans d’Act Up-Paris et les 20 ans de l’association Sidaction en même temps que du premier événement télévisuel éponyme. Ce seront aussi les 20 ans du principe GIPA pour Greater Involvement of People living with HIV/AIDS. De ces étapes de la lutte, il faudra reparler en temps utile. 

[Lire la suite]

barre de séparation

L'histoire du sida, pitoyablement racontée

par Didier Lestrade - Dimanche 24 novembre 2013

Le 24 janvier sortira en France Dallas Buyers Club réalisé par le canadien Jean-Marc Vallée, qui raconte l'histoire des clubs d'achat que les premiers malades du sida américains ont créé quand ce marché parallèle était souvent le seul moyen  de trouver des traitements. Avec Matthew McConaughey comme acteur principal, un électricien joueur de rodéo du Texas qui apprend sa séropositivité en 1985 (alors qu'il ne lui reste que 8 CD4) et un personnage de trans foldingue joué par Jared Leto, il aurait été difficile d'imaginer que cet aspect peu connu de la lutte contre le sida serait présenté un jour au cinéma, surtout avec des acteurs si célèbres. Après tout, ces clubs d'achat étaient peu nombreux, surtout localisés dans la partie ouest des États-Unis et ils étaient principalement suivis par les militants associatifs et les sidéens les plus désespérés. En France, alors que ce film renversant est annoncé, on nous raconte encore le sida de La guerre de trente ans comme si nous étions un public qui aurait complètement perdu la mémoire. D'un côté un film américain qui étonne à la fois les vieux séropositifs et le grand public. En France, un documentaire qui ne parle qu'aux jeunes qui n'ont pas connu l'histoire tout en abusant du témoignage des survivants.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter