177
— Ordre établi
Photo par fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Un an et demi de présidence Hollande, des élections européennes qui s'apporchent, une « crise » qui dure depuis des années... et finalement rien ne semble changer. L'ordre établi est immuable, comme un mauvais refrain. Pour illustrer cette impression de sur-place continuel, une revue spéciale Ordre établi, avec Laurent Chambon sur Tabira, Zwarte Piet, des bonnets rouges et les privilèges de naissance ; ensuite avec Themba Bhebhe sur l'humour communautariste ; enfin avec un texte et/ou entretien sur/de Zak Ostmane en Algérie par Madjid Ben Chikh en direct de Tokyo. Et, hors-revue, le best of des déclarations sur les prostituées par Thierry Schaffauser. ♫ Chorus

barre de séparation

Le Père Fouettard, la colère et les privilèges

par Laurent Chambon - Dimanche 10 novembre 2013

Cette semaine, Marine Le Pen vient aux Pays-Bas rendre visite à Geert Wilders. La presse néerlandaise est au bord de l’hystérie et je passe mon temps libre à répondre aux journalistes, vu que l’année dernière j’avais sorti Marine ne perd pas le Nord, mon bouquin sur les échanges idéologiques, rhétoriques et humains entre les différents partis d’extrême droite d’Europe du Nord, FN inclus. Le but principal de cette visite est probablement de construire un groupe au Parlement européen après les prochaines élections, et de voir comment ils peuvent collaborer avec la droite néo-libérale. Cette visite a lieu justement au moment où, dans les deux pays, les électeurs d’extrême-droite sont en train d’occuper massivement le paysage médiatique. En France, il y a le mouvement contre le mariage pour tous, violemment anti-Taubira et difficile à distinguer des bonnets rouges, alors qu’aux Pays-Bas, la polémique autour de la Saint-Nicolas a des effets similaires. Je pense qu’il est donc grand temps de creuser la question.

[Lire la suite]

barre de séparation

Étrangetés 2 — Humour communautariste ? Dérapons...

par Themba Bhebhe - Dimanche 10 novembre 2013

L’étrange cas de Case Départ — film comique sur l’esclavage qui a suscité des réactions dignes d’un film blasphématoire — m'a fait déraper sur une réflexion plus générale sur la place des minorités dans les représentations humoristiques. Peut-être avais-je tout simplement envie de rire et de savourer tous ces vidéos comiques qui circulent sur YouTube, où j'ai pu rire sans intellectualiser ce que je voyais ni m'interroger sur la possibilité que ce dont je ris serait potentiellement « communautariste ». En 2011, dans Étrangetés — Part 1, c’était surtout l’accusation d’humour communautariste faite à l’encontre de Case Départ avec un naturel des plus confondants par Éric Zemmour et Éric Naulleau au beau milieu d’une émission de télé animée par Laurent Ruquier qui m'avait servi de déclic. Déclic car traiter un film aussi consensuel et « citoyen » que Case Départ de communautariste — ce qui dans la bouche des deux Éric sonne résolument comme une dangereuse menace à la raison d’état — doit forcément trouver son explication ailleurs. Car au-delà de cette accusation fallacieuse, l'ailleurs en question est l'émergence sur le devant de la scène d'un vivier d'humoristes qui, de manière totalement décomplexée, rient de tout et, en même temps, problématisent leur statut de minoritaire, non seulement de par le contenu de leurs représentations, mais également dans leur rapport au « grand public ». De Case Départ à Halal Police d’Etat, en passant par Beur sur la ville et Les Kaïra, un vent nouveau souffle dans le paysage humoristique français. 

[Lire la suite]

barre de séparation

A sista from Algeria : Zak Ostmane

par Madjid Ben Chikh - Dimanche 10 novembre 2013

Comme je vous l'expliquais dans mon dernier article paru dans Minorités, je tente de créer un site contributif algérien. Un exercice qui me conduit à croiser sur le net une grande variété de personnes aux intérêts, aux envies et aux activités très variées. Cela suscite un réel optimisme parce que j'y vois des personnes sorties des faux débats générés par le système en place depuis plus de 50 ans, des créateurs, des personnalités originales qui composent une sorte de possible alternatif.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter