174
— Boom Clap
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Cette semaine, on avait largement de quoi cracher sur la bêtise intrinsèque du PS, sur l'UMP qui va à la soupe (pour changer) ou de Marine qui compte, recompte et re-recompte ses voix dans sa volière. Mais non, dans ce numéro 174, on vous parle de Boom Clap, parce-que la musique arrive après la bouffe et le sexe dans notre top 3. On parle de musique, de danse, de beauté, donc de politique. Avec Richard Mèmeteau et Didier Lestrade au clavier. Now, get up and dance. ♫ Invisible

barre de séparation

Le diable et le copyright

par Richard Mèmeteau - Dimanche 20 octobre 2013

Il n'y a pas longtemps sur un canapé rouge, entre deux désirs sublimés, a débuté une conversation sur la réappropriation culturelle. Le locking, le waacking et le voguing sont trois danses noires et, au moins pour le waacking et le voguing, super gay. Touffue comme un spin-off du cycle arthurien, notre discussion s'est prolongée en SMS, en message sur whatsapp, sur FB. Au fond, le problème est ancestral. Au moment où ces formes deviennent plus connues, où les neurones miroirs de chacun vont pouvoir les copier à travers le monde grâce à Youtube, qui a vraiment le droit de les danser et de dire comment les danser ? Avec un problème pareil, on avait mille raisons de poursuivre cette conversation toute une vie, mais les mots d'Archie Burnett, vogueur et waackeur de premier ordre, nous ont réconciliés, Kiddy et moi. Vous pouvez mater la vidéo ici. À la fin de la vidéo, Archie Burnett, le beau, le magnifique Archie, dit simplement : « Ok, vous avez le droit de mélanger des bouts de votre culture au waacking, mais si vous n'y croyez pas, personne d'autre n'y croira ». Et c'est là le nerf de la guerre de la réappropriation culturelle : la foi, le mythe.

[Lire la suite]

barre de séparation

The Magician dans la salle du trône

par Didier Lestrade - Dimanche 20 octobre 2013

Avec Tumblr, The Magician est le truc qui me fait tenir depuis des mois. Je ne suis jamais allé en club quand il passait mais je vais m'y mettre un jour, comme j'irai probablement en cachette à Wanderlust pour danser dans un coin, incognito, sans ramener ma fraise, puisque personne ne me propose de l'accompagner, grrrr, parce que ce sont les seuls clubs qui me semblent recréer la joie de la house anglaise classique, oui celle des années 90. Bref, la vie est dure, la solitude sucks, mais The Magician m'aide à survivre.

[Lire la suite]

barre de séparation

Delanoë a tué le clubbing parisien

par Didier Lestrade - Dimanche 20 octobre 2013

Donc Paris se meurt et c'est pas moi qui le dit mais tout le monde, du New York Times au Parisien qui en a fait sa couverture le 11 octobre dernier. Pendant son mandat, votre maire adoré est parvenu à éteindre carrément la ville lumière, restreindre les autorisations de clubs, fermer les magasins et bientôt l'arabe du coin, cette boutique salvatrice où l'on peut trouver tout ce dont on a besoin à 3h du mat et qui n'emmerde personne.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter