166
— Bam ! Slam !
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Bon vu que les LGBTQ s'en sont pris plein les dents en France ces derniers temps, on n'est plus à un coup près, hein. Sauf que cette fois, c'est pour que les LGBTQ se réveillent : le Slam, c'est un sale truc. Donc on ouvre par un texte de Didier Lestrade sur le sujet, avec Minorités à l'avant-garde comme d'habitude. On enchaîne avec un autre portrait épique par Hélène Hazera, celui de Zyl. Miam. Et pour finir, un autre texte de Didier Lestrade sur l'indétectabilité comme nouveau sesame pour le déni chez les gays. Une revue entre le coup de poing et la baffe, mais avec une douceur au milieu, donc. ♫ Slam

barre de séparation

Gays : du Slam à revendre

par Didier Lestrade - Dimanche 26 mai 2013

Les premières réunions du groupe de parole Gay sex & Drugs sont lancées depuis quelques mois à Paris. Après une période de test[1], ce groupe est désormais en mesure d'accueillir les usagers de ces pratiques afin qu'ils y trouvent une écoute et un endroit pour partager leurs expériences. Pourtant, les options sont rares en France en ce qui concerne cette nouvelle vague de dépendance toxicomane qui devient de plus en plus présente dans la communauté gay. Plusieurs alertes ont été déjà émises depuis que le corps médical et le milieu associatif ont découvert la complexité de la situation. Les cas de détresse et de suicide se multiplient malgré tout dans un silence quasi total.

[Lire la suite]

barre de séparation

ZYL, les cailloux du Poucet

par Hélène Hazera - Dimanche 26 mai 2013

En ce temps-là, le ressac du rejet social m’avait fait refluer du 16e arrondissement de mes parents vers Pigalle (et les excursions forestières). Le folklore de Pigalle, j’aimais, certes, mais à la longue on s’en lasse. Il y avait de petites oasis, le Petit Robert en était une, tapis au coin de la rue Lepic.

[Lire la suite]

barre de séparation

Indétectable, le sésame gay

par Didier Lestrade - Dimanche 26 mai 2013

Dans les discussions, quand il y en a, le mot « indétectable » est devenu le synonyme de « séropositif ». Disons que deux mecs se draguent sur Internet. Celui qui est séronégatif, ou qui se croit encore séronégatif, va dire « Je suis clean ». Ce qui veut dire « Je ne suis pas séropo, j'ai pas d'IST ou d'hépatite C ». Celui qui est séropositif va dire « Je suis indétectable ». Ce qui veut dire que sa charge virale est très basse, sûrement parce qu'il prend bien ses traitements antirétroviraux et qu'il ne rate pas un rendez-vous avec son médecin. La négociation sexuelle s'arrête là. Chacun a entendu les mots qu'il voulait entendre. Mr Indétectable et Mr Clean peuvent baiser tranquillement.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter