150
— Miouzic
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

C'est clair qu'à Minorités on est super contents que le peuple soit descendu dans la rue pour défendre l'égalité dimanche dernier, et encore plus que certains comprennent enfin le lien entre l'oppression des femmes, des homos, des noirs, des juifs, des musulmans, etc. Il était temps. Ça fait juste 150 revues qu'on en parle. Comme on aime bien prendre un peu de distance, on a justement décidé de fêter notre 150ème revue avec... de la musique. Tout d'abord l'article majeur qu'on réclame depuis longtemps à Madjid Ben Chikh sur la K-pop, avec plein de liens, d'effets spéciaux, d'autotune et d'introductions interminables. Ensuite un nouveau récit musico-littéraire d'Hélène Hazera sur le chaabi, l'A-pop algérienne de l'exil. Et pour finir, un hommage de Didier Lestrade aux femmes qui ont changé la musique. On leur doit beaucoup. ♫ Temperamental

barre de séparation

K-Pop, anticrise mondiale?

par Madjid Ben Chikh - Samedi 15 décembre 2012

Cela fait deux ou trois ans que Laurent Chambon me presse d'écrire un truc sur la K-Pop puisque, par période intermittente, j'en inonde mon mur Facebook. Pas que j'aime spécialement ça (je n'écoute plus guère de pop, et je n'ai jamais vraiment écouté celle des majors), mais elle est un des signes de notre époque dans lequel il m'arrive d'aimer gambader. Le succès mondial (sauf au Japon, tiens...) de l'artiste coréen Psy m'offre l'occasion d'écrire cet article, car peut être mes propos vous sembleront un peu moins exotiques qu'ils ne l'auraient été il y a un ou deux ans : je n'ai pas l'autorité d'un journaliste du New York Times.

[Lire la suite]

barre de séparation

'El Gusto' a réveillé la princesse endormie du Chaabi

par Hélène Hazera - Samedi 15 décembre 2012

'El Gusto' c’est le nom d’un orchestre pour une série de concerts, et d’un film, retraçant l’histoire un peu enjolivée de cet orchestre voué à la résurrection d’un genre musical populaire Algérois puis algérien : le Chaabi, (de chaab : le peuple). 

[Lire la suite]

barre de séparation

La musique des femmes

par Didier Lestrade - Samedi 15 décembre 2012

Je suis gay. Non, je rectifie. Je suis un big homo, un gay total, un Kinsey 6, un homme qui a toujours aimé les hommes au point où tout ce qui est masculin est une fascination. Ca a toujours été comme ça. Autant je peux être très camp, autant je ne me suis jamais travesti. Je n'ai jamais porté de perruque. J'ai grandi entouré d'homosexuels pour qui c'était un passage obligé parce que c'était amusant, parce qu'il fallait le faire au moins une fois dans sa vie. Mais j'ai décidé  très tôt de ne jamais m'excuser pour mon amour total des hommes et de leurs travers, même si j'ai entendu toute ma vie mes amis me dire que c'était pas normal. Et quand j'ai découvert Tumblr, l'année dernière, j'y ai retrouvé une famille d'hommes qui ont ce même amour pour l'image, les idées, l'environnement masculin, qu'il soit gay ou hétéro. Maintenant que ceci est dit, j'ai toujours été influencé par ce que disent les femmes dans la musique, et particulièrement dans ce domaine.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter