141
— Pink wave
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Ben oui, la vague rose. Sauf qu'on ne va parler parler de victoire socialiste, mais des mecs de Minorités qui veulent qu'on change les choses, que la vie soit plus rose, qu'il y ait plus de belles choses, de choses justes, de choses bonnes. Ainsi, Jérémie Patinier nous parle du renouveau du vogueing, Laurent Chambon du droit de mourir dans la dignité, et Didier Lestrade du droit de voir des belles choses dans la rue ou les kiosques. On veut du bon, du juste, du pink. ♫ Pink Skyscrapers

barre de séparation

Et re-vogue le monde

par Jérémy Patinier - Dimanche 30 septembre 2012

Des soirées, des Houses, des crews, des performers, des démos, des expos, de la danse contemporaine, dans les clips, sur les scènes du monde entier, on voit des garçons, mais surtout des filles, hétérosexuelles en Europe, en Asie et en Russie, développer le Voguing, depuis 2008-2009. Les figures légendaires ou sur le point de le devenir viennent donner des cours en Europe, participer à des balls et transmettre le « bon geste », parler un peu de l’histoire du Voguing. Il y a eu l’apparition des kiki-functions, sorte de mini-bals... Et du Voguing à la télé : dans America's Best Dance Crew sur MTV aux USA, avec le groupe Vogue Evolution notamment, tous issus d’une House (dont Leiomy Mizrahi).

[Lire la suite]

barre de séparation

Willem Bakker, presqu’euthanasié

par Laurent Chambon - Dimanche 30 septembre 2012

Après la question du mariage universel (ou de l’ouverture du mariage aux couples du même sexe, pour les plus lents), je vois que la question de l’euthanasie et du suicide assisté refait surface en France. Pour tout dire, j’ai un peu du mal à comprendre où est le problème qui a pu empêcher les différents gouvernements de laisser les Français mourir dans la dignité alors que c’est un droit fondamental au Nord de l’Europe.

[Lire la suite]

barre de séparation

La mort de l'icono

par Didier Lestrade - Vendredi 28 septembre 2012

Il y a quelques années, j'ai entendu dire un pro de la presse : « Tu comprends, un chef icono, ça peut être n'importe qui, on n'a pas besoin d'avoir fait des études pour faire ce job ». Heu???? Je suis rentré chez moi avec un choc majeur, comme Machu Picchu sous ketamine, comme si on cherchait à me convaincre que Warhol n'a pas été important ou qu'il n'y avait pas de différence entre Libé et Le Monde. Je me suis dit « Tais-toi, sinon tu exploses ».

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter