140
— New Generation
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Un des thèmes essentiels des études féministes et des études ethniques, c'est le fait de parler à la première personne : le je subjectif et revendiqué comme tel à la place du nous collectif qui représente trop souvent l'homme blanc âgé riche hétérosexuel du groupe dominant. À Minorités, nous avons embrassé le je avec énormément d'enthousiasme, aussi avec l'idée de confronter les expériences, les styles d'écriture et les discours. Pour cette revue 140, une horde de jeunes ont attrapé le micro et racontent justement ce que eux pensent de notre société et de la « communauté » gay. Tarek L. nous parle de ce qu'être jeune-pédé-beur-_______ (complétez ci-contre), Asven Gariah nous parle de communauté et d'obscénité, et Marco Lobo nous raconte son Chicago à lui. ♫ New Generation

barre de séparation

Être jeune

par Tarek L. - Dimanche 23 septembre 2012

Je me demande depuis quelques temps ce que cela signifie être jeune. D'autant plus, qu'autour de moi : on me le rappelle sans arrêt. « Tu es mignon, mais tu es trop jeune. » quand je drague un mec plus vieux que moi ou encore « T'es déjà bien mûr mais ça, tu peux pas comprendre. » quand il s'agit d'un sujet lié à une expérience que je n'ai pas encore vécue. Je ne sais pas si c'est lié à mon travail qui me pousse à rencontrer des gens plus âgés que moi ou si c'est tout simplement du à mon entourage assez hétéroclite - la tranche d'âge de mes amis s'étale de 20 à 50 ans, mais j'ai l'impression de ne m'entendre qu'avec des gens plus vieux. 

[Lire la suite]

barre de séparation

Communauté homosexuelle et obscénité

par Asven Gariah - Dimanche 23 septembre 2012

C'est comme une constante. Minorités pourrait revenir épingler toutes les semaines les impasses actuelles de la communauté homosexuelle, sans jamais épuiser le sujet. Des thèmes aussi conséquents que la détresse personnelle, la dureté des rapports humains, ou encore l'immobilisme militant, ont ainsi jalonné le discours homosexuel sur le site. Au fil des articles, ils dégagent une impression de dépression étendue, comme si la masse gay ployait sous un air toujours plus noir, que la crise n'aura pas été la seule à lui insuffler...

[Lire la suite]

barre de séparation

En direct de Chicago

par Marco Lobo - Dimanche 23 septembre 2012

Lorsque Minorités m’a proposé de faire office de correspondant sur place, je me suis demandé : « OK, mais pourquoi ? » Ben, oui, pourquoi ? Après tout, Chicago, c’est une grande ville américaine, avec un grand quartier gay, des mentalités réputées ouvertes, et une forme d’union civile comme-chez-nous. Pas vraiment de minorité ici, en ce qui me concerne. D’autant que les lobbys gays sont assez puissants. Il parait. 

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter