128
— Folles !
Photo Par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Pour faire pendant à cette élection présidentielle super butch, boostée à la testostérone, la revue de cette semaine est ultra folle. On commence avec un texte fabulous sur les Drag Queens par Thierry Schaffauser, on continue avec des excuses dans les règles de Didier Lestrade envers les trans, et on finit par un texte du Bougnoulosophe sur Angela Davis, le colonialisme, le nouveau racisme et l'ULB. ♫ Cover Girl

barre de séparation

Drag Queen feminism

par Thierry Schaffauser - Vendredi 04 mai 2012

Bon j’imagine que vous devez vous dire : qu’est ce qu’elle nous invente encore ? De toute façon, les drags queens ne sont plus à la mode depuis au moins 15 ans en France. De quoi elle parle? Ce qui me pousse à écrire sur le féminisme drag queen, c’est avant tout pour expliquer. Il faut expliquer en quoi se traveloter est une démarche politique, ce que beaucoup savent déjà dans le cadre des luttes pédés, mais surtout en quoi c’est une démarche féministe, ce qui est déjà plus difficile à comprendre pour certaines personnes, en particulier quand une partie de l’hostilité anti-trav peut provenir de certaines féministes elles-mêmes. 

[Lire la suite]

barre de séparation

Transgenres : je m'excuse

par Didier Lestrade - Samedi 05 mai 2012

C'était le soir du premier tour des présidentielles à Londres. Guillaume m'a gentiment amené chez Thierry et on a regardé les résultats des élections en buvant une bière et en grignotant des biscuits apéritif. Pendant ce temps, on parlait de l'homosexualité d'aujourd'hui, de l'influence de Craigslist sur la sexualité et des syndicats de sex workers en Angleterre. Et puis, en se quittant, Guillaume et Thierry m'ont dit gentiment qu'ils pensaient que je devais m'excuser pour ce que j'avais écrit sur les transgenres dans mon livre Cheikh. J'ai souri, je me suis dit « Ah encooooooore ça... » et on s'est quittés en s'embrassant. Quand je suis rentré, je me suis dit « Bon, allez ». Donc voilà : je m'excuse pour le mal que je vous ai causé.

[Lire la suite]

barre de séparation

10 points : Angela Davis et l'ULB

par Le Bougnoulosophe - Vendredi 04 mai 2012

Le 14 mai 2012, l’Université Libre de Bruxelles (ULB) honorera Angela Davis (entre autres) de l'insigne de Docteur Honoris Causa. Est-ce bien raisonnable ? L'ULB est-elle légitime pour décerner ce titre à cette figure emblématique des « minorités » ? Elle, qui la décerna à Fadela Amara sept ans plus tôt, elle qui, à l'heure qu'il est, a Caroline Fourest comme référence en matière de valeurs, elle qui, aujourd'hui, procède à la mise au ban de l'Université d'un chercheur engagé et contestataire, issu des « minorités », comme l'a été Angela Davis en son temps... «S'ils viennent me prendre ce matin, ils viendront te prendre ce soir.» (Angela Davis)

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter