124
— Paradis terrestres
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy

L'élection présidentielle est dans quelques semaines ? Hein, quoi ? Il y a une élection ? Où ça ? Ah, ben pas ici en tous cas. Un numéro spécial paradis terrestres, cette semaine. Tout d'abord avec les pratiques religieuses funky autour du coming out spirituel, par Nicolas Johan LePort Letexier. Ensuite une vision geek de l'émancipation des minorités, par Manuel Atréide. Et enfin une interview par Didier Lestrade du Dr Philippe Batel, médecin spécialiste des addictions, sur le slam, la nouvelle drogue en vogue. ♫ Ça plane pour moi

barre de séparation

Notre avenir réside dans notre attitude face aux minorités

par Manuel Atréide - Samedi 31 mars 2012

Intégration, respect de la diversité, multiculturalisme vs racisme, homophobie, sexisme, antisémitisme, islamophobie, nos sociétés modernes sont traversées, travaillées même par la question de « l'autre », de « l'étranger ». Comment regardons nous celui ou celle qui est différent. Que lui disons-nous, comment nous comportons-nous avec lui ? La plus souvent, nous l'ignorons, nous faisons comme si cet élément dissonant n'existait pas. L'étranger rêvé ne doit pas avoir de réalité et si il en a une, elle doit rester confinée aux marges de notre quotidien. Fait-il irruption dans notre champ de vision qu'il doit être brisé, détruit, rejeté. Dans le meilleur des cas, il devra se plier à un processus de déconstruction et d'intégration-assimilation. En gros, le bon étranger est un étranger inexistant ou qui devient nous.

[Lire la suite]

barre de séparation

Alerte sur la pratique du slam chez les gays

par Didier Lestrade - Samedi 31 mars 2012

La communauté gay a toujours été un lieu d'expérimentation des drogues dites récréatives et les circuits des drogues apprécient la « promotion » produite par les minorités qui servent de cibles. Les gays et les ravers ont introduit l'ecstasy à la fin des années 80. Vingt ans plus tard, le même groupe a accompagné l'essor du GHB en Europe et les décès ou les accidents graves ont été nombreux dans les clubs gays. Depuis quelques années, le Crystal a fait son apparition en France et il est aujourd'hui dépassé par la pratique du slam, qui consiste à s'injecter plusieurs drogues, souvent en complément de produits érectiles. Nous nous sommes tournés vers le Dr Philippe Batel, qui dirige une consultation drogues de synthèses à l'Unité de Traitement Ambulatoire des Maladies Addictives de l'Hôpital Beaujon à Clichy pour lui poser des questions simples sur cette pratique. Le slam reste un sujet presque tabou chez les LGBT, comme l'alcool ou d'autres dépendances. Il est temps de lancer une alerte afin que les consommateurs de drogues prennent conscience des risques encourus et que les services médicaux s'ouvrent à la culture qui entoure ces pratiques, clairement liés à des épidémies telles que le VIH, les IST ou les hépatites. Quelque chose dont on aimerait entendre parler pendant ce week-end du Sidaction, quoi.

[Lire la suite]

barre de séparation

Coming-out spirituel, ces voies qui portent

par Nicolas Johan LePort Letexier - Samedi 31 mars 2012

C’est comme forcer un peu sur ses cordes vocales après un long silence. Au début, on se racle la gorge, on balbutie, on s’étonne de s’entendre à nouveau prononcer des mots et des idées gardés pour soi depuis des années. Pourquoi écrire ? Pourquoi pousser vers la lumière des mots enfouis dans le secret du cœur ? Après presque une décennie d’hyper visibilité spirituelle, d’intense partage religieux, j’avais refermé la porte du jardin intérieur, décidé que le langage ne pouvait que trahir ce cheminement du cœur, du corps et de l’esprit qui me nourrit depuis les premières années de mon adolescence. Seulement voilà, il y a des choix qu’il faut savoir faire parce que se taire serait à présent un renoncement, une trahison pour soi et pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir s’exprimer. Ce texte est profondément personnel, c’est à la fois un cri de rage et un humble message d’espoir. Beaucoup d’homos sont croyants, beaucoup sont de vrais chercheurs d’un absolu au-delà de la matière. Cette quête spirituelle a irrigué notre culture communautaire, ses expressions artistiques, nos luttes politiques. Il faut le dire quitte à s’exposer, il faut l’écrire même maladroitement.  

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter