116
— Fanon, illimité
Emory Douglas, Collage, 1971

À l'heure de boucler cette revue, la fermeture de Megaupload agite la webosphère dans un brouhaha assourdissant. Plutôt que de nourrir l'abdication de l'esprit critique qui fait d'un opportuniste libertarien, une sorte de héros de la liberté d'accès à la culture pour tous, Minorités prends le temps de se pencher sur un vrai héros de nos libertés, un vrai militant de l'émancipation humaine, Frantz Fanon. Au moment où se clôt l'année du jubilé de sa mort et où s'entame celle des cinquante ans de l'indépendance algérienne, Fanon reste inaudible parce que trop visionnaire. Méconnue en dehors des cercles universitaires et seulement célébrée par des « fils et filles d'immigrés » nourris de rap conscient, sa pensée continue de déranger. Français noir d'origine martiniquaise, psychiatre, militant du F.L.N. ayant renié sa nationalité française pour devenir algérien, Fanon contribua à faire d'Alger le lieu d'émulation incontournable de la lutte anticoloniale. Pourtant, comme nous l'explique le Bougnoulosophe, le caractère intempestif de sa pensée fit surtout de lui le prophète d'aucun pays. Gregory Pierrot explore comment Fanon fut perçu aux États-Unis au cours des différentes cycles de lecture de son œuvre, des Black Panthers aux cutural studies. Mohamed Belhorma boucle la boucle : la réappropriation des outils de pensée de Fanon nous montre la force explicative de ses écrits pour la France contemporaine. — Revue exceptionnelle dirigée par Peggy Pierrot.  

barre de séparation

Fanon, l'intempestif

par Le Bougnoulosophe - Samedi 21 janvier 2012

On a fêté en 2011 le cinquantième anniversaire de la mort de Frantz Fanon. Ses trente-six années de vie furent une traversée, intense et fulgurante, du siècle. Pour le dire avec Césaire : « Vie courte mais extraordinaire, illuminant une des plus atroces tragédies du 20e siècle et illustrant de manière exemplaire la condition humaine elle-même, la condition de l'homme moderne. » [1]

[Lire la suite]

barre de séparation

Fanon, année cinquante de la vie américaine

par Grégory Pierrot - Samedi 21 janvier 2012

Frantz Fanon a été l'objet de lectures massives et d'interprétations multiples aux États-Unis. Du mouvement des droits civiques aux études post-coloniales, en passant par la culture de masse hip-hop, voici Frantz Fanon, tel qu'il fut lu aux USA.

[Lire la suite]

barre de séparation

Frantz Fanon IS

par Mohamed Belhorma - Dimanche 22 janvier 2012

Malgré l’indigence des commémorations françaises du cinquantenaire de la mort de Frantz Fanon, il tient une place dans la mémoire collective des fils et filles d'immigrés qui illustre l'importance de sa pensée pour notre présent. Lorsque l’on relit ses théories sur le racisme culturel et sur la violence, on se rend compte que Frantz Fanon cogne encore.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter