100
— OMG, la crise is back
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy

Déjà la centième revue. On aurait pu vous préparer un truc festif pour se vautrer dans les lauriers tellement Minorités est über-cool et a eu raison avant tout le monde, mais franchement... À la place, on reste sur notre lancée, on respire un bon coup et on gratte la plaie un peu plus. Notre envie de créer Minorités était lié à la crise qui arrivait alors, on sentait que c'était le moment de remettre les choses en perspective, de dépasser les chapelles ethniques, sociales ou sexuelles, d'inventer collectivement une nouvelle façon de voir les choses, de mélanger sexe, économie, design, identité, pouvoir, religion et pornographie. Cent numéros plus tard, on pense que cette crise, vous n'avez pas fini d'en etendre parler. Et de la vivre. Si Le Figaro ou The Economist pensent que tout va bien, que c'est le moment d'investir au Brésil et en Mongolie, grand bien leur fasse. Ici, ça va chauffer. On commence avec une analyse de Laurent Chambon, en collaboration avec l'ENAR — on va vous en reparler — sur l'obsession de la nouvelle extrême droite pour la pureté du peuple, jusqu'au meurtre d'adolescents. On enchaîne Didier Lestrade qui nous annonce que oui, vraiment, la crise est là, told you so... Et on finit avec le premier épisode de la nouvelle série de Madjid Ben Chikh, «Debt Fiction».

barre de séparation

Marine, Geert, Pia, Anders et les traîtres

par Laurent Chambon - Dimanche 25 septembre 2011

On pense généralement que la nouvelle extrême droite européenne a un problème avec l’Islam. Pia Kjærsgaard, Marine Le Pen, Geert Wilders, Umberto Bossi, Bart de Wever, tous ces gens-là sont clairement islamophobes, ce n’est plus à prouver. Ils sont post-racistes, post-antisémites, post-féministes, post-homophobes, post-coloniaux, et on a tendance à penser que leur islamophobie n’est qu’un peché mignon qui finira par se résoudre un jour ou l’autre. Mais c’est une erreur d’analyse. Réduire leur projet politique à la haine de l’Islam et à une sympathique modernité pro-Israël, pro-folles et pro-saucisson-pinard nous empêche de comprendre la nature réelle de leur projet politique commun. Quand on regarde au-delà leurs obsessions, au-delà de la bourqa, de l’Eurabie, des prières dans la rue ou des minarets, on se rend compte que la véritable cible — littéralement — de la nouvelle extrême droite, ce sont les élites européennes. Suite de la série sur la Norvège, en collaboration avec l’ENAR.

[Lire la suite]

barre de séparation

Muad'Dib double dip!

par Didier Lestrade - Samedi 24 septembre 2011

Le double dip, tout le monde sait ce que c'est, non ? C'est un deuxième plongeon en récession. C'est droit devant nous et même s'il n'est pas officiellement déclaré, la récession est déjà là, dans nos têtes. On l'a tous entérinée. Ce qui avait été envisagé avec crainte en 2008 se concrétise donc. Depuis hier soir, les télés étrangères comme Sky News annoncent  qu'il ne reste plus qu'un mois à l'Europe avant le plongeon complet dans l'inconnu.

[Lire la suite]

barre de séparation

Debt Fiction (1)

par Madjid Ben Chikh - Vendredi 23 septembre 2011

Madjid Ben Chikh est l'arme secrète de Minorités. Il est historien, activiste, il parle japonais, il touche sérieux en économie et il sait écrire. On adore ses séries. À la demande générale, une nouvelle série Made in Tokyo, « Debt Fiction ». Enjoy.

[Lire la suite]

 
Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter