Rap français : un coming-out gay-friendly ?

Naïvement, je souhaite amener la communauté du rap français à s’exprimer sur le sujet gay de façon simple et funky, et la communauté anti-homophobe à écouter ces gens sans drama. J’ai préparé un petit questionnaire destiné aux rappeurs, mais aussi aux personnes qui bossent autour d’eux et aux spécialistes. Dans un premier temps, je l’ai envoyé à des personnes que je connais un peu. C’est déjà suffisamment casse-gueule, autant commencer par celles susceptibles de répondre par politesse ou sympathie. Après quelques échanges et relances, j’ai eu trois questionnaires complétés, aucun par un rappeur. 

filet
Crame —

par Crame — - Dimanche 26 décembre 2010

Crame, 30 ans, est journaliste, DJ, organisateur de soirées, et plus largement impliqué dans les tentatives cool. Il travaillait jusqu'à récemment dans une agence de relations publiques au service des grandes entreprises.  

filet

Naïvement, je souhaite amener la communauté du rap français à s’exprimer sur le sujet gay de façon simple et funky, et la communauté anti-homophobe à écouter ces gens sans drama. J’ai préparé un petit questionnaire destiné aux rappeurs, mais aussi aux personnes qui bossent autour d’eux et aux spécialistes. Dans un premier temps, je l’ai envoyé à des personnes que je connais un peu. C’est déjà suffisamment casse-gueule, autant commencer par celles susceptibles de répondre par politesse ou sympathie. Après quelques échanges et relances, j’ai eu trois questionnaires complétés, aucun par un rappeur. 

P

lusieurs hypothèses : (a) c’était avant noël et préparer la crèche prend trop de temps, (b) hors période de promo, il n’y a aucun intérêt à se fatiguer à s’exprimer, (c) incapacité sincère.

J’ai aussi eu des atermoiements (« Qui a déjà répondu ? ») et des refus explicites. J’ai insisté: « Untel répond à des interviews basketball, des interviews Star Wars et des interviews parfum. Dans un monde normal, répondre à une interview gay ne pose pas de problème, surtout orientée culture pop comme ce que je propose. »

Je ne lâche pas l’affaire. Ceci est l’épisode 1. Ci-dessous le propos introductif et les questions envoyés, puis trois séries de réponses par des mecs pas cons que j’aime bien, observateurs du rap donc moins exposés : les Haterz, Cabu du rap “hexagonal” ; Mehdi du site Abcdrduson, bible entretenue par des passionnés sincères, critiques et bac++ ; et Arno Fresh, rédac chef spécialisé cultures urbaines (en ce moment sur Canal Street).

 

 

Le questionnaire

 

Objet: faire parler les gens qui sont « dans le rap français » sur le sujet « les gays ». 

 

Comment: Essayons un truc où l’on n’est pas dans le ping-pong de stigmatisation, où l’on n’est pas tenu de prendre position, de soigner son discours, ni de plaire aux gays en disant « C’est un public formidable », ni de prétendre vivre dans un monde sans homos ; où on ramène le rap et le gay à leur place : dans notre quotidien.  

Non coupés, non analysés, les propos récoltés ne formeront pas l’analyse ultime sur le rap et les homos, ni un traité de paix si guerre il y avait.

 

Questions :Nom, fonction « dans le rap » (rappeur, producteur, ingé son, attaché de presse, agent, journaliste, blogueur, programmateur, groupie...)

 

1) Qui est ta personnalité ou ton personnage gay préféré ?

Pour t’aider : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_gay,_lesbian_or_bisexual_people / http://homophob.free.fr/homoscelebres.htm / http://www.fact-index.com/l/li/list_of_famous_gay__lesbian_or_bisexual_people.html

 

2) Eminem et Elton John ont fait un duo en tant que rappeur et homo. Quels autres duos rappeur/gay aimerais-tu voir se former ?

 

3) Si tu es un rappeur toi-même, avec quel chanteur gay ou quelle chanteuse lesbienne ferais-tu un featuring ?

 

4) Quel est ton morceau ou ta punchline homophobe ou ultra-machiste préféré ?

 

5) Es-tu homo ?

 

6) Qui est homo dans ton entourage - famille, amis, collègues... ?

(pas besoin de nom ni d’être précis)

 

7) Tu dis “pédé” ? Dans quelles circonstances ?

 

8) Quelque chose à ajouter ?

 

 

Arno Fresh

 

Nom, fonction “dans le rap” : Arno Fresh, journaliste, Rédac' chef, blogger… 

 

Qui est ta personnalité ou ton personnage gay préféré ? Bah j'en ai pas. J'ai pas non plus de personnage hétéro préféré. Pour moi, ce n'est pas une qualification. 

 

Eminem et Elton John ont fait un duo en tant que rappeur et homo. Quels autres duos rappeur/gay aimerais-tu voir se former ? Kanye West et Lil Kim ? 

 

Si tu es un rappeur toi-même, avec quel chanteur gay ou quelle chanteuse lesbienne ferais-tu un featuring ? Aucune idée. Je trouve ça très perturbant et discriminant un peu de devoir chercher un artiste parce qu'il est gay même si là c'est pour un test. 

 

Quel est ton morceau ou ta punchline homophobe ou ultra-machiste préféré ? J'en trouve pas là, de tête.... heu... Désolé ? 

 

Es-tu homo ? Non. 

 

Qui est homo dans ton entourage - famille, amis, collègues... ? Des collègues, des amis. 

 

Tu dis “pédé” ? Dans quelles circonstances ? Rarement en fait. 

 

Quelque chose à ajouter ? Je pense qu'il n'y a ni plus ni moins d'homophobie dans le rap qu'ailleurs dans la société française. Elle est exprimée plus brutalement. 

 

 

Hartez

 

Nom, fonction “dans le rap” : le Crew des Haterz, défenseurs de causes perdues. 

 

Qui est ta personnalité ou ton personnage gay préféré ? On hésite entre Lloyd, l'assistant d'Ari Gold dans la série Entourage, le machiavélique Omar Little de The Wire et Justin, le neveu d'Ugly Betty. 

 

Eminem et Elton John ont fait un duo en tant que rappeur et homo. Quels autres duos rappeur/gay aimerais-tu voir se former ? Même si c'est du R&B, on aimerait bien voir ce coquin de R.Kelly en duo avec les petites lesbiennes russes du groupe TaTu*, ou Diam's en featuring avec Catherine Lara. On a déjà le titre, tellement évident: La Rappeuse de Diamant. On pense aussi à un posse cut Kanye West/John Legend/Nick Minaj/Trey Songz/Ne-Yo, sur le thème "Straight or Not". Avec Matt Pokora pour la version française. 

 

Quel est ton morceau ou ta punchline homophobe ou ultra-machiste préféré ? Dans "En live de la cave", le rappeur Sefyu dit :  « C'est Aulnay Sous qui baise les petites trav' » et on n'a jamais vraiment su comment l'interpréter. 

 

Es-tu homo ? Non, même si les gens nous traitent souvent d'enculés. 

 

Qui est homo dans ton entourage - famille, amis, collègues... ? Les mecs qui nous critiquent. Et ceux qui nous kiffent. 

 

Tu dis “pédé” ? Dans quelles circonstances ? Quand on me demande quelles sont les initiales du danseur étoile Patrick Dupond. 

 

Quelque chose à ajouter ? Les homophobes c'est vraiment des enculés. 

 

 

Mehdi

 

Nom, fonction “dans le rap” : Mehdi, Chroniqueur au sein du webzine Abcdrduson.com et, accessoirement, auditeur de rap. 

 

Qui est ta personnalité ou ton personnage gay préféré ? Probablement le personnage interprété par Kieran Culkin dans Scott Pilgrim Vs The World. Il est drôle, prodigue d’ingénieux conseils et se permet même de voler le mec de l’irritante sœur de Scott. 

 

Eminem et Elton John ont fait un duo en tant que rappeur et homo. Quels autres duos rappeur/gay aimerais-tu voir se former ? Maître Gims et George Michael dans un remake du clip de Wake Me Up. 

 

Si tu es un rappeur toi-même, avec quel chanteur gay ou quelle chanteuse lesbienne ferais-tu un featuring ? Je ne suis pas rappeur, mais je prendrais volontiers un thé avec Ellen De Generes. 

 

Quel est ton morceau ou ta punchline homophobe ou ultra-machiste préféré ? Rohff vient d’en sortir une assez merveilleuse: « Tu veux m’arracher les couilles ? Tu vas en avoir quatre quand je vais te la mettre ». Je pense que l’idée première était de réaffirmer sa virilité mais, bizarrement, le rendu final sonne plus gay qu’autre chose. 

 

Es-tu homo ? Aussi loin que je me souvienne, non. 

 

Qui est homo dans ton entourage - famille, amis, collègues... ? Je suis encore dans l’attente du coming out de l’un d’entre eux. 

 

Tu dis “pédé” ? Dans quelles circonstances ? J’ai dû le dire plus jeune et, ma mère m’ayant sévèrement repris à l’ordre, je me suis, depuis, ravisé. 

 

Quelque chose à ajouter ? Citons cette lumineuse phrase de Irving Rosenthal: « L’homosexualité est la solution la plus réaliste au problème de surpopulation mondiale. » 

 

 

Encore ?

 

Envoyez-moi vos commentaires sur les questions et l’approche, et vos suggestions de contacts.


Crame —

Notes

* Oui, je leur ai raconté l’arnaque des TaTu, fake lesbiennes.

Imprimer

Enregistrer en PDF

Partager sur facebook

Partager cette article sur TwitterPartager sur Twitter

Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter