Arrête de te faire chier et viens sur Tumblr!

C'est un cliché mais, à 26 ans, David Karp est le nouveau Mark Zuckerberg. Son nouvel empire, Tumblr, est déjà estimé à plus de 800 millions de dollars et en janvier dernier, il a fait la couverture de Forbes. Alors que Facebook est attaqué de toute part à cause de la censure de ses contenus et de la lourdeur croissante de son « mode d'emploi », la template de Tumblr reste si simple qu'elle ressemble à un jouet pour enfant. Sept icones sur le dashboard, un aspect rudimentaire (less is more) qui ravit les fans du design efficace comme les nouveaux arrivants. Tumblr est le réseau social du futur, sans censure, qui permet de s'exprimer sans limite, contrairement aux fameux 140 caractères de Twitter. Bienvenue dans le monde de l'image.

filet
Didier Lestrade

par Didier Lestrade - Dimanche 17 février 2013

Journaliste, écrivain, co-fondateur d'Act Up Paris et de Têtu, Didier Lestrade a toujours été en dehors du placard, comme gay, comme séropositif ou comme activiste. On dit qu'il est méchant, en fait il dit juste ce qu'il pense.

filet

C'est un cliché mais, à 26 ans, David Karp est le nouveau Mark Zuckerberg. Son nouvel empire, Tumblr, est déjà estimé à plus de 800 millions de dollars et en janvier dernier, il a fait la couverture de Forbes. Alors que Facebook est attaqué de toute part à cause de la censure de ses contenus et de la lourdeur croissante de son « mode d'emploi », la template de Tumblr reste si simple qu'elle ressemble à un jouet pour enfant. Sept icones sur le dashboard, un aspect rudimentaire (less is more) qui ravit les fans du design efficace comme les nouveaux arrivants. Tumblr est le réseau social du futur, sans censure, qui permet de s'exprimer sans limite, contrairement aux fameux 140 caractères de Twitter. Bienvenue dans le monde de l'image.

L

a France a découvert Twitter mais s'endort déjà sur Facebook. Admettons-le, Twitter, c'est souvent 90% de news déprimantes sur l'état du monde: les guerres, les magouilles, la spéculation, les abats de viande que l'on donnait aux chiens il y a 30 ans et qui servent à nourrir une planète devenue sans scrupules. De son côté, Facebook s'amuse à aliéner toujours plus ses utilisateurs avec un flot incessant de « nouvelles fonctionnalités » que personne ne comprend et que surtout personne n'utilise. Tumblr, au contraire, simplifie sans cesse son mécanisme. C'est le Fisher Price des réseaux sociaux. De gros boutons, des icones qui ressemblent à des symboles qui s'assimilent instantanément. Et on peut tout faire: 1) partager du texte, 2) des images, 3) des citations, 4) des liens hypertexte, 5) chatter, 6) de la musique et 7) de la vidéo. Tumblr est en outre le royaume du GIF tout en étant la salle d'expo de Flickr, vous savez, cette immense banque de données d'image qui normalement, devrait révolutionner une presse écrite qui nous abreuve d'images notoirement laides.

Lancé en 2007 avec le slogan « Blogging made easy », Tumblr est toujours fidèle à son crédo, 5 cinq ans après. Si vous avez procrastiné sur FB et Twitter, vous le ferez avec encore plus de plaisir sur Tumblr. Mais il y a une condition: il faut aimer l'image, l'iconographie, le design, l'art, le porno (toujours une grosse proportion du contenu de Tumblr, même si elle se réduit avec le temps car toute l'actualité est représentée). Bref, les supports les plus modernes. Et ceci sans clash, et surtout sans trolls. Une sorte de monde parfait qui ne vous lâche plus jusqu'à 3 heures du matin. Attention, it's a bit strong.

 

 

Des tumblrs vides pour mater

 

Et Tumblr est un des rares endroits où les gays sont encore à la pointe. Bien sûr, il y a des leechers sur Tumblr. C'est étonnant le nombre de pédés coincés qui vous suivent à partir d'un Tumblr anonyme et Untitled, avec rien dedans. Ils font ça pour pouvoir regarder ce que vous faites sans contribuer. Ils ne produisent pas d'images ou de son, ils ne rebloguent pas les posts des autres, ce sont juste les suiveurs immatériels de Tumblr.

 

Moi, je fais partie des gens attentionnés qui regardent toujours ce que publient mes nouveaux followers. Quand je tombe sur ces suiveurs anonymes, je ne les bloque pas mais je trouve ça tristounet. Ils ont découvert le réseau social le plus à  la pointe mais ils ont peur d'y entrer, comme s'ils redoutaient d'être reconnus. On connait le truc, c'est comme les militants qui n'aiment pas descendre dans la rue pour manifester. Ou les mecs sur Grindr qui ne mettent pas de photo sur leur profil.

 

 

Facebook = Mainstream

 

Encore une fois, l'édition française ne semble pas très intéressée par Tumblr. En 2008, j'avais proposé à mon éditeur de publier le premier bouquin sur FB, comment ça marchait, l'intérêt et la poésie de tout ça, la drague aussi. Réponse négative. Depuis, FB a dépassé le milliard d'utilisateurs, ce n'est plus vraiment ce qu'on appelle une niche identitaire. Il n'y a rien de plus mainstream que Facebook.

 

Remarquez, la presse écrite n'a toujours pas pigé Tumblr non plus, il suffit de regarder la liste des 10 meilleurs sélectionnés par 20 Minutes, Les Inrocks ou Le Nouvel Obs en 2012. Boudu, trop nul! Seul Rue89 note que les jeunes américains se dirigent davantage sur ce nouveau réseau social. Pourtant, socialement, Tumblr est déjà à la pointe de l'indicateur de tendances. C'est sur Tumblr que l'on voit ce que les gens font au lit, comment ils s'habillent, à quoi ils jouent, ce qui les excite ou les inspire. Par exemple, on y voit l'impressionnante illustration de la prise de risque au niveau sexuel dans le bareback. Tumblr est le reflet de la vie, bien sûr enhanced, améliorée, mais finalement plus représentative que ce que nous proposent les attachées de presse dans les hebdomadaires français. La seule différence, c'est que presque tous les hommes ont des bites magnifiques, ce qui est loin d'être le cas dans la vraie vie. Finalement, au lieu de chroniquer les disques et les films dont tout le monde parle, les médias devraient consacrer des chroniques aux meilleurs Tumblr du jour. Une idée comme ça.

 

Pour schématiser, Tumblr est l'équivalent de Vice par rapport à Télérama. C'est plus drôle et, finalement, plus vrai. Vous ne verrez jamais des photos du diner de la mode du Sidaction mais vous verrez tout le travail de l'artiste Banksy. Tout est anglé, précis, ce qui est loin d'être le cas sur Twitter où il faut souvent se fader 50 commentaires ennuyeux sur les débats à l'Assemble Nationale sur le #mariagegay pour en trouver un qui soit drôle et qui mérite un RT.

 

 

Zéro tatouage dans le futur

 

On trouve dans ce renouvellement incessant d'images précisément l'opposé de ce qui épuise dans les autres réseaux sociaux. Chez les autres, plus il y a de vidéos Youtube et plus on est blasé. Sur Tumblr, plus on voit d'éjaculations et plus on s'émerveille de l'anatomie humaine. Plus on voit de tatouages et plus on se dit que les gens modernes ont du goût. C'est le seul endroit où vous pouvez juxtaposer des portraits de talibans et d'hipsters sans que ça ne débouche sur une engueulade au sujet de la charia. Pourquoi? C'est évident. Un mec qui débarque du fin fond de l'Afghanistan, avec sa barbe et tout, je vous garantis qu'il se fait tout de suite draguer à Brooklyn. Tumblr est le seul endroit où vous êtes le curateur de votre propre expo. C'est le seul endroit où il n'y a pas de clash et de censure. Tumblr est réellement la somme de tous les réseaux sociaux, son aboutissement en quelque sorte. Un espace préservé des trolls de Caroline Fourest. C'est pour dire. Une zone encore vierge.

 

 

Beaucoup de monde se pose déjà des questions sur ce que pourrait être le futur de Tumblr. À travers les GIF, la technologie évolue chaque jour avec rapidité dans un enchaînement d'images qui se rapproche du cartoon ou de l'animation. Récemment, un mec prédisait que la prochaine génération des kids voudra absolument se démarquer de l'esthétique actuelle de Tumblr en adoptant des physiques totalement dépourvus du moindre marquage (tatouages, piercings, branding). Finalement, le mot qui résume le plus Tumblr est: émerveillement. C'est le meilleur endroit pour découvrir ce que font les autres et pour montrer son propre travail. Et ça, Facebook l'a déjà perdu. Si la modernité du XXIème siècle réside dans l'art de s'exprimer, c'est sur Tumblr que vous la trouverez.


Didier Lestrade

Imprimer

Enregistrer en PDF

Partager sur facebook

Partager cette article sur TwitterPartager sur Twitter

Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter