Manuel d’hygiène pour les hommes d’aujourd’hui

Autour de moi, je vois des hommes qui sont malheureux et des femmes qui sont tout aussi malheureuses parce que les garçons ont un énorme problème avec leur corps. Malgré la soit-disante libération sexuelle — qui est devenue l’obligation de performance et d’orgasme et l’hypersexualisation des corps — les hommes souffrent et préfèrent vivre dans le déni que voir les choses en face. Après de longues discussions avec des hommes et des femmes de tous âges, de toutes origines sociales et ethniques et d'orientations sexuelles variées, voici un petit manuel destiné aux hommes qui veulent plaire aux femmes et/ou aux hommes.

filet
Gaëlle Guéguen

par Gaëlle Guéguen - Samedi 14 janvier 2012

Gaëlle est une journaliste indépendante travaillant pour de nombreux médias francophones et anglophones sous divers noms de plume. Elle a vécu dans de nombreux pays dans le monde. Après un long passage à Anvers, elle vit désormais en Californie où elle est mariée et a trois enfants.

filet

Autour de moi, je vois des hommes qui sont malheureux et des femmes qui sont tout aussi malheureuses parce que les garçons ont un énorme problème avec leur corps. Malgré la soit-disante libération sexuelle — qui est devenue l’obligation de performance et d’orgasme et l’hypersexualisation des corps — les hommes souffrent et préfèrent vivre dans le déni que voir les choses en face. Après de longues discussions avec des hommes et des femmes de tous âges, de toutes origines sociales et ethniques et d'orientations sexuelles variées, voici un petit manuel destiné aux hommes qui veulent plaire aux femmes et/ou aux hommes.

P

our ceux d'entre vous qui se cherchent une meuf ou un mec, ou à le/la garder, j'ai rassemblé dix-huit conseils utiles, sans ordre particulier, qui ont émergé de nos discussions. Attention, intelligence collective en action.

La peau est la première chose que beaucoup de gens regardent sans s’en rendre vraiment compte. Certains ont la chance d’avoir les bons gènes, mais pour les autres, il faut faire avec les moyens du bord. Tout d’abord, contrairement à ce que raconte l’industrie cosmétique, les rides chez les hommes ne dérangent personne. Au contraire, ça peut être très sexy. Par contre, les points noirs, le pustules et la peau verdâtre sont loin d’être unanimement appréciés. Mais le pire, ce sont les peaux ravagées par le rasage quotidien et le manque de soin : ça fait juste mal à regarder. Pas besoin de dépenser des fortunes, il y a de très bonnes crèmes sans odeur pour une dizaine d’euros. 

 

Conseil n°1 : prendre soin de sa peau et mettre de la crème si elle est trop sèche.

 

 

En ce qui concerne le bronzage, certaines études indiquent que les hommes bronzés sont plus populaires auprès des femmes. Outre le fait que trop de soleil abîme sérieusement la peau et que tout le monde ne peut pas forcément bronzer, mon échantillon n’a pas l’air plus émoustillé que cela par les peaux oranges. Plutôt que changer la couleur de sa peau, il vaut mieux en prendre soin. Tout le monde semble détester le faux bronzage et les blanchiments de peau ratés. Une belle peau noire peut être magnifique, comme peut l’être une belle peau rosée, ou une peau bronzée. Le meilleur moyen d’avoir une belle peau reste une hygiène de vie correcte (sommeil, activité physique et nourriture variée). 

 

Conseil n°2 : assumer sa carnation et ne pas forcer la nature.

 

 

Une source de plaintes fréquentes est la bouche et l’haleine. Tout le monde a des histoires horribles d’haleines de chacals, de chicots jaunâtres ou de baisers empoisonnés. C’est un des freins principaux à la drague : la peur de se rouler une pelle infernale ou de se taper une conversation avec une bouche d'égout. Personnellement j’ai du mal avec les cigarette et l’ail, d’autres le vin ou le café, mais ce qui fait l’unanimité c’est le manque d’hygiène buccale des garçons : se brosser les dents, c’est pas un truc de tapette. On oublie souvent que l’odeur est quelque chose de très important dans les relations entre personnes, surtout si on veut draguer.

Donc on nous l’a dit souvent et je le répète : il faut se brosser les dents correctement au moins deux fois par jour (surtout la zone entre la dent et la gencive) et se passer soit du fil dentaire soit des pics en bois entre les dents plusieurs fois par semaine (là où les microbes prolifèrent). Les Africains trouvent que ne pas se laver la langue est vraiment dégoûtant, donc pour ceux qui sont déjà au niveau 2 : soit se brosser la langue, soit se la passer régulièrement avec un fil à langue. Et pour les urgences, à jeun, en sortie ou en panne de brosse à dent : un bon chewing gum.

 

Conseil n°3 : hygiène buccale deux fois par jour

Conseil n°4 : en sortie ou voyage, un chewing gum à la menthe ou à la cannelle

 

 

Un autre mythe urbain : les vrais hommes attirent leurs partenaires sexuels grâce à leurs phéromones et ils n’ont donc pas besoin de déodorant. C’est effectivement le cas pour certains, les Übermenschen qui sont sportifs, ont une hygiène irréprochable, ne mangent que des fruits frais, ne transpirent pas trop et ont des vêtements neufs. Pour les autres, je vais casser le mythe : après une journée de labeur, vous puez des aisselles ! Personnellement, j’adore l’odeur de mon homme, j’adore lui renifler sous les bras, mais s’il saute une douche après avoir mangé pas très sainement, il lui arrive d’engendrer des odeurs vraiment incommodantes. Pas viriles, juste désagréables.

Ceci dit, un mauvais déodorant à l’odeur agressive peut être tout aussi désagréable. Il y a maintenant plein de déodorants qui ne sentent rien, qui n’ont pas de produits chimiques dangereux ni aluminium et qui ne laissent aucune trace ou résidu gluant. Acheter !

 

Conseil n°5 : un coup de déodorant sans odeur après la douche.

 

 

Encore un mythe urbain : comme les femmes s’épilent les sourcils, elles aiment les hommes qui ont les sourcils épilés. Et bien non. Les femmes n’aiment pas les sourcils épilés chez les hommes, et les gays encore moins. Tout le monde trouve ça moche. Si vous voyez des hommes avec des sourcils épilés, achetez leur un sac en papier pour se mettre sur la tête en attendant que ça repousse.

 

Conseil n°6 : quoiqu’on vous dise, ne vous épilez jamais les sourcils.

 

 

Les cheveux c’est une source de discussion sans fin. Il y a ceux et celles qui les aiment courts, et ceux et celles qui les aiment longs. La règle qui marche à chaque fois est la suivante : si vous avez des cheveux magnifiques, fournis et que cela vous va bien, laissez pousser cette magnifique toison et prenez-en soin. Si vous n’avez pas des cheveux magnifiques ou s’ils vous désertent, gardez-les courts. Si vous avez un crâne bizarre, vous pouvez feinter un peu avec plus de volume mais attention aux coupes bizarres. Mon homme perd ses cheveux et il se passe la tondeuse toutes les semaines partout au sabot 1, c’est pas cher et il a l’air propre, je le trouve très beau ainsi. Par contre, à moins d’être vraiment très chauve et d’avoir un beau crâne et un peau magnifique, le crâne rasé est plutôt à éviter : dans la plupart des cas ont dirait plutôt du poulet déplumé ou un accident de rasoir. Alerte à la laideur !

Quant à ceux qui pensent que les autres les préfèrent en blond, en brun ou en rouge : non. Il y a rien de pire que les fausses blondes chez les hommes, si ce n’est les faux bruns qui cachent leurs cheveux gris. Si vous devenez gris ou blanc, rappelez-vous que beaucoup trouvent ça sexy. Matt LeBlanc est littéralement sorti du placard avec ses cheveux gris, après les avoir colorés pendant des années. 

Ah, et le gel… Un vrai mystère. On voit plein d’hommes avec des choucroutes compliquées à travers lesquels ont voit leur calvitie, d’autres avec des cheveux qui semblent remplis de poussière et qui ne bougent jamais comme il faut. Je comprends que Vivianne Bettancourt veut pouvoir entretenir une cour d’artistes autour d’elle grâce aux tonnes de gels vendus dans le monde, mais dans mon échantillon représentatif, tout le monde trouve ça moche.

 

Conseil n°7 : sauf cas spécial, le cheveu court c'est bien

Conseil n°8 : garder la couleur originelle

Conseil n°9 : le gel à la poubelle

 

 

Ah, la barbe et/ou la moustache… À Minorités il y a des fans, et ils ont raison : se laisser pousser les bons poils sur le visage peut vous rendre beau. Didier Lestrade a vachement embelli maintenant qu’il a une barbe. Laurent Chambon a un mari qui lui interdit de se raser la barbe tellement ça lui va bien. Crame a une barbe magnifique et Stéphane Trieulet est passé de « OK » à superbeau depuis qu’il a une barbe. À Londres on commence à voir des moustaches comme au début du 20e siècle et même Hollywood s’y met : une belle moustache fait l’homme.

Le truc, c’est que des poils trop travaillés ça fait maquereau marseillais ou folle compliquée, et qu’une barbe en bataille ça rappelle trop les institutions psychiatriques ou les prisonniers de guerre à l’hygiène douteuse. Personne n’a l’air d’aimer les restes alimentaires de jours précédents dans le système pileux facial des hommes, il faut accepter ce fait de la vie. Donc le mieux est de laisser pousser et de tailler ça régulièrement avec une tondeuse à la longueur désirée sans passer non plus trop de temps dessus, et un petit coup de shampooing de temps en temps pour nettoyer ça, voire même un petit coup de brosse après la douche.

 

Conseil n°10 : oui à la barbe ou à la moustache, mais ni trop taillée, ni sale.

 

 

Puisqu’on est dans les poils, on va aborder le système pileux corporel. Là encore, il y a ceux qui aiment les poils et ceux qui n’aiment pas. La règle de base, c’est qu’il ne faut pas s’obstiner à draguer quelqu’un qui adore les poils si on est imberbe, ou quelqu’un qui aime uniquement la peau glabre si on est velu. Mais ça fait sens, j’imagine.

Contrairement à ce que beaucoup d’hommes croient, les femmes ne détestent pas forcément les poils, même dans le dos. Si vous trouvez que c’est un peu trop la forêt, il y a toujours moyen de les raccourcir un peu à la tondeuse, mais personne ne semble apprécier le rasage : ça gratte, c’est moche, il y a des rougeurs. Si votre meuf ou votre mec déteste vos poils, changez-en, il y en a qui adoreront.

 

Conseil n°11 : assumez vos poils, ne vous obstinez pas avec ceux qui les détestent

 

 

On pousse la question pileuse encore plus loin : quid des poils pubiens et testiculaires ? On voit en effet de plus en plus de publicités plus ou moins explicites pour des rasoirs à main ou électriques consacrés à la disparition de ces poils. Surtout, dans beaucoup de pays musulmans les hommes se rasent les aisselles et l’entrejambe. Chez les hommes très beaux et généreusement membrés, ça peut être très beau d'être rasé. Chez les autres, ça peut être très très moche, surtout que c’est souvent combiné à des irritations, des rougeurs, des boutons et des champignons. Et oui, si la nature a doté tous les adultes de poils dans cet endroit anatomiquement compliqué, c’est pour limiter les frottements et les complications dermatologiques.

Le seul truc vraiment obligatoire, c’est le savon. Cet endroit du corps sent bon quand on vous aime, mais c’est aussi un endroit chaud et humide que les bactéries adorent. Pensez aussi au nez de celle et ceux qui s’y aventureront.

À vous de choisir, donc, mais n’oubliez pas qu’une toison trop longue peut avoir un effet optique dévastateur, et qu’un rasage trop enthousiaste peut vous faire ressembler à un gros bébé pas très viril avec des gros problèmes dermatologiques.

 

Conseil n°12 : pour l’entrejambe, raser n’est pas obligatoire du tout. Le savon, oui.

 

 

Une copine m'a raconté son plan horreur : elle sortait avec un mec bien, sympa, riche, drôle, le sexe était très chouette, et puis elle a découvert des traces de freinage sur les draps du lit. Et puis sur la serviette de la salle de bain. Elle a regardé les sous-vêtements du mec en question : vanille devant, chocolat derrière. Beurk. Elle n'a plus jamais réussi à se concentrer lors du sexe et la relation a mal fini. Le mec pensait sincèrement que son derrière était auto-nettoyant et que le savon c'était pour les tapettes. Là encore, à part pour les fétichistes de l'extrême, un slibard pas propre, ce n'est pas sexy. Donc : un slip ou caleçon propre tous les jours, on savonne tout bien chaque jour en rinçant bien. Et s'il y a des champignons, on applique une crème antifongique ou du talc spécial.

 

Conseil n°13 : des sous-vêtements propres et non aux traces de freinage !

 

 

Une autre chose qui fait l’unanimité dans mon échantillon : quand on tombe amoureux d’un homme, on adore ses mains. Et cela concerne en général des mains propres avec des ongles courts. À part quelques fétichistes vraiment compliqués qui aiment les ongles extrêmement longs ou au contraire rongés jusqu’au sang, la plupart des partenaires potentiels apprécient des mains saines et propres.

Un tue-l’amour est, pour beaucoup, le fait que trop d’hommes ne se lavent pas les mains après avoir été aux toilettes. Pourtant se laver les pattes après la petit ou grande commission n’est pas très compliqué, cela rallonge votre espérance de vie et cela rassure les autres. En cadeau, un petit coup de brosse sur les ongles une fois de temps en temps ne fera pas de mal.

 

Conseil n°14 : se laver les mains, c’est sexy

 

 

On continue avec les extrémités… les pieds. Comment dire… Beaucoup d’hommes pensent qu’ils sont auto-nettoyants. Et bien, ce n’est pas du tout le cas. Là encore, à part quelques fétichistes de l’extrême, une forte odeur de pied n’est pas virile ni agréable. Personne n’aime. Le truc pour les paresseux qui ont un peu de thune : aller chez le pédicure régulièrement. Pour les autres, se couper les ongles régulièrement, se savonner les pieds à chaque douche et si l’odeur persiste se décaper les peaux mortes avec une crème exfoliante spéciale. Non seulement les odeurs disparaîtront mais vous verrez qu’on se sent mieux après. Avec mon homme, on se fait un plan pédicure de temps en temps, à se tremper les pieds dans l’eau chaude et se gratouiller les pieds l’un de l’autre avec une brosse et de la crème exfoliante. Ça crée un lien spécial comme avec les singes qui s’épouillent, et cela nous relaxe vraiment. Après ça, on dort comme des bébés.

 

Conseil n°15 : hygiène des pieds obligatoire, avec crème exfoliante de temps en temps

 

 

Et les tatouages ? Et bien si vous n’avez pas d’idée vraiment cool ou de tatoueur vraiment créatif et talentueux, mieux vaut éviter. Le tatouage typique que tout le monde trouve moche et vulgaire : le tribal. Plus il est gros et agressif, plus il ressemble à une punition corporelle vraiment cruelle. Beaucoup trouvent qu’un tatouage qui se veut viril est une façon de compenser pour des problèmes psychologiques ou un manque de confiance en soi, donc zéro sexy.

 

Conseil n°16 : des tatouages oui, mais pas de punition corporelle irréversible

 

 

Enfin, le dernier truc qui taraude tout les hommes : le bide et les muscles. Alors oui, avoir un corps musclé c’est toujours plus beau qu’un corps flasque, ce n’est pas un scoop. Ceci dit, beaucoup trouvent qu’un corps trop travaillé à la gym est angoissant, parce que cela dénote une personnalité perturbée. Un hétéro trop musclé cherche souvent à compenser une quéquette petite et molle, un cerveau déficient et/ou à se taper des founes en séries. Un pédé trop musclé pareil (replacer ici les founes par les biroutes), mais avec les désordres mentaux et les IST en plus. Quant au bidon, et bien tant qu’il est sous contrôle, cela ne semble pas déranger outre mesure mon échantillon. Certains trouvent même qu’un petit peu de gras est sexy. Disons, après 35 ans.

Surtout, ce que tout le monde déteste, ce sont ces hommes qui ne travaillent que leurs pectoraux à la gym, à soulever des tonnes de fonte en poussant des cris virils. Ça leur fait des seins, surtout s’ils ne travaillent pas leurs dorsaux. Pire : des gros pecs avec des jambes de crevettes et des fesses plates, c'est ridicule. Tout le monde ne fait pas forcément le culte des pectoraux surdéveloppés et des abdominaux dessinés, mais je ne connais personne qui ne sache pas apprécier des belles jambes saines avec des fesses en forme. Une bonne marche ou un petit footing, ça le fait donc tout à fait.

 

Conseil n°17 : faire du sport est toujours une bonne idée. Devenir un rat de muscu, non. Et n’oubliez pas les jambes.

 

 

Pour finir, une fois la question de l’hygiène corporelle couverte, ce que les hommes comme les femmes aiment, ce sont les hommes gentils et honnêtes. Les hommes intelligents et méchants font peur, les hommes bêtes et méchants font pitié. Une partie de mon échantillon a un homme pas forcément au top intellectuellement ni forcément riche mais vraiment totalement adorable à la maison. Les hommes gentils ou ceux qui font des efforts sur ce terrain sont unanimement appréciés.

 

Conseil n°18: même propre et beau, soyez gentil et honnête.

 

 

Voilà. Bonne chance.


Gaëlle Guéguen

Imprimer

Enregistrer en PDF

Partager sur facebook

Partager cette article sur TwitterPartager sur Twitter

Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter