191
— Orlando
Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy.

Minorités a fermé boutique depuis deux ans mais on s’est toujours dit que le site pourrait réapparaitre pour un one-off si l’un d’entre nous en exprimait le souhait. Une semaine après Orlando, ce n’est pas un souhait, c’est un besoin, celui d’exprimer notre colère. En deux ans, la situation des minorités n’a fait que se détériorer, en France comme à l’étranger (même au Canada qui pourtant nous donnait de l'espoir). Le consensus sur ces 6 textes, c’est que la communauté latina a été touchée et Orlando éclaire d’une manière évidente l’incompréhension française envers tout ce qui n’est pas blanc. De plus, dans tous ces textes surgissent les demandes des trans. Time is now.

barre de séparation

Nous, nosotros, us, نحن, 私達

par Madjid Ben Chikh - Mardi 21 juin 2016

Quand en France après près de deux ans d'une mascarade absurde la loi sur l'égalité devant le mariage des homosexuels et des hétérosexuels a été votée, contrairement aux USA, il n'y a eu aucune fête, aucune grande cérémonie, juste les tweets d'autosatisfaction d'une ministre qui s'était faite briller sur le sujet, sorte d’ersatz de Badinter, afin, peut-être, de nous faire oublier tant de renoncements, droits des trans ou droit de vote des étrangers. Tant d'énergie gaspillée pour une loi qui non seulement figurait dans les propositions du candidat Hollande, et qui en plus bénéficiait dans toutes les enquêtes d'opinion d'un soutien de plus de 60%.

[Lire la suite]

barre de séparation

La culture, les pauvres, et nous, les gays

par Guilhem Lautrec - Mardi 21 juin 2016

La tuerie d’Orlando, par sa violence réelle et la fausse simplicité des analyses qu’en ont servi les journaux force les gays à regarder de plus près, aussi bien collectivement qu'individuellement, les connexions existantes entre les oppressions qu'ils subissent, celles que subissent d'autres groupes sociaux et les luttes à mener pour lutter contre elles. Il faut se forcer à examiner plus précisément les liens entre les systèmes oppressifs dont nous sommes les victimes et les oppressions dont nous pouvons être nous - les agents et les arsenaux conceptuels de lutte indispensables pour envisager leurs abolitions. Ce travail est peut être d'abord celui de la mise en lumière de trois grands invisibles parmi tant d'autres.

[Lire la suite]

barre de séparation

Du point G (dans L.G.B.T.Q.I)

par Peggy Pierrot & Bénédicte Fonteneau - Mardi 21 juin 2016

Le dimanche 12 Juin, à Orlando (Floride, USA), le night-club gay the Pulse est le théâtre d’une tuerie : 49 morts, 53 blessés. L’auteur de la tuerie, Omar Mateen, est tué le même soir lors de l’assaut donné par la police. L’ampleur de la tragédie — par le nombre de personnes mortes et blessées en une fois dans un pays qui, s'il paraît pacifié connaît à la fois ce type d’événements au quotidien sur son territoire et est en guerre en plusieurs points du globe — est le premier élément qui nous a été relayé par les médias (on parlait de 20 morts dans les premières heures, puis assez rapidement des 50 morts). Et puis, les informations se sont bousculées : Une tuerie de masse ? Un attentat ? Par quels auteur(s) ? Pour quels motifs ? Attaque terroriste « évidemment ».    

[Lire la suite]

Restez dans la boucle

FacebookRetrouvez Minorités sur Facebook

TwitterSuivez Minorités sur Twitter

Quote of the Day
Du Côté des Blogs
Cela fait six mois que j'aide un mec qui m'a contacté sur FB. Disons qu'il n'allait pas bien et ce qui a commencé comme un simple échange de soutien a débouché sur un engagement de ma part parce que je ne pouvais pas laisser cet homme dans la merde, parce que surtout je le trouvais correct et aussi pas mal physiquement, ce qui ne fait jamais de mal. Un ami m'a sorti l'autre jour que j'étais...